Tunisie: COVID-19 - 7 vols supplémentaires pour rapatrier les tunisiens bloqués à l'étranger

Un nouveau programme de 7 vols pour le rapatriement des tunisiens bloqués dans plusieurs pays à l'étranger a été annoncé, vendredi, par le ministère du transport et de la logistique.

Ce programme, qui s'étale du 4 au 11 mai 2020, a été mis en place suite à la réunion de la commission nationale chargée du suivi du confinement général sanitaire et des Tunisiens bloqués à l'étranger, tenue le 29 avril 2020.

Voici le programme des vols :

-Lundi 4 mai 2020

Allemagne/ Francfort: Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

Belgique/Bruxelles : Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

-Mercredi 6 mai 2020

Turquie/ Istanbul :Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

-Jeudi 7 mai 2020

Arabie Saoudite/ Riyad : Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

-Vendredi 8 mai 2020

Serbie/ Belgrade : Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

-Samedi 9 mai 2020

France/Paris : Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

-Lundi 11 mai 2020

France/Lyon : Tunisair/ Aéroport International Tunis Carthage.

» Tous les ressortissants tunisiens rapatriés seront placés automatiquement dans des centres d'isolement sanitaire », précise le ministère du transport.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.