Ile Maurice: Rivière-des-Anguilles - Un policier porte plainte pour brutalité policière

Il a la clavicule droite fracturée, des blessures à l'avant-bras, aux côtes, au dos et saigne du menton. C'est dans cet état qu'un policier âgé de 27 ans est arrivé à l'hôpital de Rose-Belle dans la soirée du mercredi 29 avril dernier pour des soins. Par la suite, il a porté plainte contre ses confrères au poste de police de Rivière-des-Anguilles pour brutalité policière.

Selon la victime, tout avait commencé la nuit précédente. Le policier était sur la route à La Sourdine lorsqu'il s'est fait intercepter par deux autres policiers d'une autre unité qui étaient en patrouille. Après avoir été informé qu'il sera pris en contravention pour «breach of curfew order», il aurait été agressé par ses confrères sans raison apparente et son véhicule aurait même été endommagé.

Par la suite, un inspecteur du poste de police de l'Escalier a été appelé sur les lieux. La victime alléguée affirme qu'elle a été menottée et conduite au poste. Le policier blessé a dû attendre plus de deux heures avant d'être conduit à l'hôpital. Ce n'est que très tard et sur intervention d'un haut gradé que les menottes ont été enlevées. Dans sa plainte, le policier affirme que tout ce qu'il dit est vérifiable sur les images CCTV de l'hôpital.

Sollicité, l'inspecteur Jaylall Bhoojawon, président de la Police Officers' Solidarity Union, dit qu'il est au courant de cette affaire. «Il faut laisser l'enquête suivre son cours car les deux parties ont déjà donné leur déposition». Quant à la cellule de communication de la police, une source a fait savoir qu'une enquête est en cours.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.