Mali: Riposte au COVID-19 - Le FMI approuve un décaissement de 200 millions de dollars pour le Mali

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (Fmi) a approuvé en faveur du Mali un décaissement de 200 millions de dollars au titre de la facilité de crédit rapide afin d'aider le pays à satisfaire les besoins urgents de financement du budget et de la balance des paiements qui résultent de la pandémie de Covid-19.

Selon un communiqué de presse, ce décaissement permettra de soutenir les dépenses urgentes de santé et d'aider les entreprises et les ménages affectés, tout en préservant l'enveloppe globale des dépenses sociales. Selon le document, cela fait suite à l'approbation récente d'un allégement du service de la dette envers le Fmi d'environ 10 millions de dollars pour les six prochains mois au titre du fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes.

« La pandémie de Covid-19, qui vient s'ajouter aux problèmes de sécurité existants, pèse lourdement sur la croissance économique et la santé publique au Mali. Le fléchissement de l'activité économique, les répercussions sur le commerce et les chocs sur le financement à l'échelle mondiale, ainsi que les mesures budgétaires prises pour faire face à la crise ont créé des besoins urgents de financement de la balance des paiements et du budget », a déclaré Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim à 'issue des discussions du conseil d'administration sur le Mali. Selon lui, les autorités ont réagi rapidement à la pandémie en prenant des mesures d'endiguement, en renforçant la riposte sanitaire et en adoptant des mesures d'urgence pour venir en aide aux ménages et aux entreprises touchés. La banque centrale régionale a pris des mesures pour apporter des liquidités dans le système bancaire.

Il a indiqué que le financement d'urgence au titre de la facilité de crédit rapide du Fmi, qui suit l'approbation récente d'un allégement du service de la dette au titre du fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes du Fmi, aidera les autorités dans leur riposte à la crise, mais un appui supplémentaire de la part des partenaires au développement sera nécessaire pour en atténuer les effets sociaux et économiques.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.