Togo: C'est parti pour un 4ème mandat de Faure Gnassingbé à la tête du pays !

Faure Gnassingbé

Au cours d'une cérémonie qui a réuni ce jour à Lomé, moins de 150 personnalités, lutte contre la propagation du Covid-19 oblige, des responsables des institutions de la République, et des membres du corps diplomatique, le Chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé, réélu d'après les résultats de la CENI confirmés par la Cour constitutionnelle, résultats toujours contestés par le 2ème à ce scrutin, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo qui réclame toujours sa victoire, jusqu'à faire l'objet d'une procédure judiciaire, a prêté serment pour un 4ème mandat à la tête du Togo ; un 1er mandat sous la Constitution réformée en 2019, par les députés, selon ses partisans.

Une prestation de serment reçue par les juges de la Cour constitutionnelle avec aà leur tête, Aboudou Assouma.

Si d'aucuns, surtout les adversaires politiques, ne voient pas l'utilité d'un tel mandat, pour ses partisans dont son Conseiller à la Jeunesse et premier responsable de la Jeunesse de UNIR, Malik Natchaba, ce sera un mandat de la "proximité" et du "renforcement des acquis".

Arrivé à la tête du Togo en 2005, à la suite du décès de son père, Eyadéma Gnassingbé qui a dirigé le pays durant 38 ans sans partage, et d'une transition de deux mois, Faure Gnassingbé, au cours de ce nouveau mandat devra en tout cas faire avec la contestation qui pourrait ne pas faiblir surtout que ses opposants traditionnels malgré le coup pris par la mobilisation des populations restent toujours dans l'arène politique togolais.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X