Mauritanie: Qui cherche la tête du ministre de l'Intérieur, Mohamed Salem Ould MERZOUG ?

Un tract, loin de revêtir les caractéristiques d'un brûlot médiatique crédible, qui circule sous les chaumières de Nouakchott, visant à saper l'intégrité et le sérieux du ministre Mohamed Salem Ould MERZOUG, se révèle au finish un véritable tissu de mensonges.

Quelles sont ces mains invisibles qui cherchent à tout prix la tête du Sherpa sécurocrate du régime Ould GHAZOUANI ?

Certes, au fil de nos recoupements, une évidence jaillit: des gens malintentionnées, tapis dans l'ombre, sont à l'œuvre pour nuire à l'intégrité et à la probité morale d'un haut serviteur de l'État mauritanien.

Ce tract qui circule dans les chaumières est loin de refléter la réalité des traits de personnalité de l'homme. Brillant universitaire, chercheur émérite et citoyen du monde pour une solidarité transnationale panafricaine, l'expertise et l'expérience du ministre Mohamed Salem Ould MERZOUG, lequel a servi, du reste, loyalement aux fonctions stratégiques qu'il eut à occuper aussi bien en Mauritanie et à l'OMVS, font l'unanimité. Son passage à la tête de l'institution OMVS de 2002 à 2013, marque encore les esprits.

Durant la décennie de son magistère, l'OMVS a gagné en image et en crédibilité sur la scène internationale. Aucun bailleur de fonds n'a contesté son leadership et ses compétences. Mohamed Salem Ould MERZOUG faisait l'unanimité auprès des États-membres, du personnel hétéroclite de tous bords, des bailleurs de fonds.

En guise d'illustration, l'OMVS est citée en exemple dans le monde pour les gigantesques réalisations de son ancien locataire. Selon plusieurs documents officiels à la portée du public, il est mentionné que tout au long de son magistère, l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, a pu mobiliser auprès des institutions financières internationales la bagatelle de 345 Milliards 934 842 259 FCFA, orientés vers des projets à haute portée sociale, économique et sanitaire (ce montant n'a pas été mobilisé en quarante ans, par ses prédécesseurs) Une véritable success-story qui en dit long. Sur le plan international, l'homme jouit d'une bonne image. Il est l'un des rares Mauritaniens les plus respectés. Grâce à la charte novatrice et fédératrice des eaux du fleuve Sénégal, dont il est l'un des artisans, Mohamed Salem MERZOUG a été plébiscité Président Mondial du RIOB, ce grand réseau des organismes de bassins du monde. Il demeure jusqu'à ce jour un des Présidents d'honneur.

Loyauté inoxydable et expertise avérée aux côtés du Chef de l'État

Après s'être investi avec engagement et abnégation dans la campagne présidentielle du candidat Ould GHAZOUANI pour briguer la magistrature suprême, Mohamed Salem MERZOUG sera promu août 2019, à la tête d'un ministère hautement stratégique, celui de l'Intérieur.

D'une loyauté inoxydable envers le Président Ould GHAZOUANI, il joue sa partition aux côtés de ses collègues du gouvernement, en donnant corps à la vision du Chef de l'État.

Sans doute, son sens élevé et pointu de responsabilité gouvernementale et la confiance dont il jouit auprès du Président Ould GHAZOUANI, dérangent. Urbi orbi, Mohamed Salem MERZOUG fait partie des hommes qui comptent et se battent pour une Mauritanie émergente, juste. Un vibrant et fidèle témoignage sur l'homme mérite d'être clarifié pour l'histoire d'aujourd'hui et de demain.

A La Une: Mauritanie

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.