Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Réouverture du trafic lacustre

Le Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a autorisé la reprise du trafic lacustre des personnes sur le lac Kivu, suspendu il y a quelques semaines suite à la présence des cas positifs de la maladie à coronavirus dans les provinces du Nord et Sud-Kivu. Mesure visant à réduire la chaine de transmission de cette pandémie, actuellement maîtrisée. Depuis le jeudi dernier, les activités ont repris, mais aussi un engouement timide au port public de Goma.

Selon le commissaire lacustre, M. Norbert Zihalirwa, c'est une joie de voir ce jour la reprise des activités normales sur le lac Kivu, grâce à la maîtrise du covid-19 dans ces deux provinces voisines dans l'Est du pays. "Vous venez de le constater avec moi ce matin, l'engouement n'est pas visible au port public de Goma.

Cela dépend peut-être du fait que la majorité de la population n'est pas au courant de la levée de cette mesure mais peut-être que le soir la situation peut changer et voir un grand nombre de passagers car la même autorité qui avait interdit les voyages vient d'autoriser la reprise des voyages des personnes sur le lac Kivu, permettant ceux qui vivent grâce au commerce entre les deux provinces de reprendre leurs activités commerciales", a-t-il déclaré.

Pour lui, durant la période où les personnes n'étaient pas autorisées de voyager, sauf par autorisation spéciale signée par le gouverneur de province, les bateaux voyageaient avec les marchandises et un petit nombre d'équipage pour respecter scrupuleusement les mesures prises par les autorités.

Ce qui a permis de réduire la chaine de transmission de la maladie à coronavirus et en a profité pour appeler toute la population désirant voyager de venir au port car les activités ont déjà repris mais dans le strict respect des mesures barrières.

La même joie a été signalée sur le visage du Directeur adjoint chargé de marketing aux établissements SILIMU/succursale de Goma.

Il a laissé entendre que le jeudi matin, certaines personnes sont venues au port pour voir si les bateaux vont faire la navette comme son entreprise n'avait aucun programme. Ce jeudi, un des leurs engins est sorti de Bukavu avec 36 personnes mais le soir un autre a quitté Goma.

Concernant les mesures barrières, il appelle les autorités de leur venir en aide en les dotant des masques que doivent porter tous les passagers avant de voyager. Ce qui est difficile pour le moment.

Selon lui, le respect de la distanciation d'un mètre entre les voyageurs sera respecté scrupuleusement mais n'aura pas d'impact sur le prix du pays car avant l'isolement de ces des villes de Goma et Bukavu, cette mesure était en application et durant cette période les bateaux chargeaient pendant deux ou trois jours avant de voyager avec les marchandises et une équipe réduite des membres d'équipage.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.