Afrique: Coupe du monde féminine de handball - Le Congo privé de la compétition depuis plus de dix ans

Cela fait onze longues années que les Diables rouges seniors dames luttent pour une qualification à la phase finale de la Coupe du monde sans pourtant y parvenir.

Deuxième nation africaine à découvrir la Coupe du monde après la Tunisie, le Congo ne se montre pas régulier au niveau mondial. L'équipe féminine congolaise est classée à la trentième place mondiale au nombre de participations soit quatrième équipe africaine après l'Angola (14), la Tunisie(9) et la Côte d'Ivoire (7). Le Congo a en effet participé à cinq phases finales de la Coupe du monde sans laisser une bonne impression. En vingt-six matches disputés, le Congo n'a gagné qu'un seul (32-28) contre le Japon en 2007 dans la phase de poules.

Les victoire (33-22) contre l'Australie et celle face au Kazakhstan (27-26) sur les six autres matches disputés dans le cadre de la Coupe du président a porté le nombre de victoire à trois. Insuffisant. En dehors de ces deux rencontres, les Congolaises quatre fois championnes d'Afrique (1979, 1981, 1983 et 1985), n'ont subi que des échecs.

Le Congo a découvert la compétition en 1982. Les Diables rouges sont sorties bredouilles de cet apprentissage d'autant plus qu'elles ont été respectivement battues au premier tour par la Tchécoslovaquie (13-30), l'Allemagne (10-32) et la Yougoslavie (11-37). Pour les matches de classements pour la 7e et 12e place, les Congolaises n'ont pas pu relever la tête. Elles se sont inclinées tour à tour face à la Norvège (14-28), devant les Etats Unis (16-19), face à la Roumanie (14-35) puis contre la Bulgarie (20-31). Les Diables rouges sont 12e sur 12 équipes . Les Congolaises ont retrouvé la compétition en 1999 pour le même résultat. Elles s'inclinent face à la Russie (20-42) puis contre la Hongrie (17-39) avant d'enchaîner les contre-performances respectivement face au Brésil (20-30), la Corée du sud (19-36) et la Chine (15-31). Le Congo se classe 22e sur 24 équipes.

Pour la première fois de leur histoire, les Diables rouges ont confirmé leur place lors de l'édition suivante en 2001. Les Congolaises ont une fois de plus subi la loi des plus forts mais en obtenant dans l'ensemble des résultats pas catastrophiques. Elles s'inclinent contre la Suède (21-29), face à la Hongrie (15-35), contre l'Angola (13-27), devant la Roumanie (25-29) puis face à l'Espagne (21-31). Elles conservent le même rang (22e sur 24 équipes). Après avoir manqué les deux prochaines éditions (2003 et 2005), les Diables rouges sont revenues sur la scène continentale en 2007 avec pour ambition de faire mieux.

Les Congolaises ont réussi à améliorer leur classement en occupant au terme du tournoi la 17e place sur 24 nations. Elles ont signé leur première victoire de l'histoire en dominant le Japon (32-28) après avoir perdu leurs deux premiers matches respectivement contre l'Espagne (24-29) et face à la Hongrie (20-33). Les Diables rouges ont terminé la phase de groupe à la troisième place, arrachant ainsi le ticket de disputer la Coupe du président, une compétition qui met aux prises les équipes classées troisième de leur groupe en vue d'établir un classement de la 13e à 18e place. Les quatrièmes de chaque groupe y disputent aussi pour établir un autre classement allant de 19e à la 24e place. Battues par la Tunisie (16-24), les Congolaises se sont inclinées également face à l'Ukraine (28-31) pour occuper la 17e place grâce à leur victoire 27-26 sur le Kazakhstan.

Les Diables rouges ont participé à leur dernière phase finale de la Coupe du monde en 2009. De la 17e place en 2007, les Congolaises ont chuté à la 20e place. Le Congo a perdu tous ses cinq matches du groupe notamment face à la Suède (19-28), l'Allemagne (23-36), le Danemark (21-37), la France (22-29) et le Brésil (28-36). Obligées de disputer la Coupe du président, les Congolaises ont débuté cette compétition par une défaite face à l'Ukraine (30-38) avant de battre l'Australie (33-22) puis rechuter face à l'Argentine (26-35). Les congolaises occupent le 20e rang sur 24 nations.

Depuis 2009, l'équipe des seniors n'a plus connu ce bonheur de représenter le pays à cette fête mondiale à cause de ses multiples contre-performances lors des compétitions africaines. Cela fait dix ans que les dames congolaises ne sont plus montées sur le podium. Les Diables rouges ont respectivement occupé la 5e place en 2010, 2014 et récemment en 2018 lors de la compétition qu'elles ont accueillie à Brazzaville). En 2012, le Congo était 6e puis 4e en 2016 en Angola après la disqualification du Sénégal. La prochaine CAN qualificative à la Coupe du monde se disputera au Cameroun. Les dirigeants de la Fédération congolaise de handball doivent créer les conditions pour que le handball congolais retrouve la place qui était la sienne. Le Congo est la deuxième sélection la plus titrée du continent avec quatre trophées. Il a participé en 1980 aux Jeux olympiques de Moscou en occupant la 6e place après avoir été battu par URSS (11-30), la Hongrie (10-39), RDA (6-28), la Tchécoslovaquie (10-23) et la Yougoslavie (9-39).

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.