Maroc: L'UNICEF-Maroc appelle à renforcer la résilience des enfants

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) du Maroc vient de lancer #Appel_De_l_Enfance, un message d'espoir pour renforcer la résilience des enfants, des adolescents, des jeunes et des familles face au Covid-19 et ses effets secondaires.

Selon un communiqué de presse, six célébrités de domaines variés incluant l'enfant Meryem Amjoun qui avait remporté le défi de la lecture arabe en 2018, l'acteur Rachid Elaouali, l'actrice Samia Akariou, le journaliste Jamaa Goulahcen, les représentants du groupe de musique hip-hop H-Kayne et la star intergénérationnelle du football national Aziz Bouderbala ont joint leurs voix à l'UNICEF pour toucher toutes les franges de la société marocaine.

Dans ce message, Rachid Elouali, Jamaâ Goulahcen et Samia Akariou expliquent que cette situation de confinement constitue une opportunité pour permettre aux enfants de développer de nouvelles compétences et aux parents d'acquérir de nouvelles capacités dans l'interaction avec les enfants, tout en reconnaissant les efforts, le dévouement et la patience dont ils font preuve pour réduire les effets secondaires du confinement sur les enfants.

La jeune Meryem s'adresse aux enfants et leur explique l'importance de bien organiser la journée, suivre la scolarisation, réserver du temps au jeu et au sport et s'enquérir des nouvelles de la famille. Elle appelle les enfants à respecter toutes les mesures de prévention contre le Covid-19.

Les membres du groupe H-Kayne, quant à eux, parlent aux jeunes en tant qu'acteurs positifs du changement pour respecter le confinement et soulignent leur rôle de modèle pour les enfants et les adolescents.

De son côté, la star intergénérationnelle du football marocain, Aziz Bouderbala, insiste sur l'importance, pour rester en bonne santé, de bouger à la maison et invite les parents à organiser des séances de sport avec leurs enfants.

En guise de message de fin, les célébrités rappellent que le mois de Ramadan est aussi un mois de solidarité, d'où l'importance que chaque partie prenante en fonction de ses responsabilités s'engage à protéger les droits à la santé, à l'éducation, à la protection et au divertissement au profit des enfants vulnérables, les enfants en situation de handicap, dans le rural enclavé, les enfants migrants, les enfants vivant dans les institutions et autres.

391 contaminations par le Covid-19

Au moins 391 enfants ont été contaminés au Maroc par le nouveau coronavirus (Covid-19) depuis l'apparition de l'épidémie dans le pays, selon des données rendues publiques par InfoVac Maroc, une plateforme d'information sur les vaccins et la vaccination dans le Royaume.

Lors d'une conférence par visioconférence, InfoVac Maroc a rendu publiques plusieurs données relatives à cette épidémie, notamment celles portant sur les enfants, leurs symptômes, les cas critiques et leur répartition géographique.

Dans ce cadre, le président de la Société marocaine d'infectiologie pédiatrique et de vaccinologie et doyen de la Faculté de médecine de Marrakech, le Pr Mohamed Bouskraoui, précise que la tranche des 10-14 ans est la plus touchée avec 46,3% des cas, suivie de la tranche des 5-10 ans avec 28,9% des cas.

En ce qui concerne les symptômes du nouveau coronavirus, il a révélé que 51,2% des enfants atteints présentaient de légers symptômes et que 42,2% étaient asymptomatiques, tandis que 1,3% d'entre eux étaient dans une situation critique.

Environ 62% des cas chez les enfants avaient de la fièvre et 76% d'entre eux toussaient. Ces enfants auraient été contaminés par leurs parents ou leurs aînés, ont fait remarquer des intervenants de la conférence.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.