La CEA et le PNUD appuient l'ALG pour l'étude de faisabilité d'un mécanisme de financement autonome

6 Mai 2020

Niamey (Niger) — La Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), à travers son bureau sous régional pour l'Afrique de l'Ouest, et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont apporté un appui technique et financier à l'Autorité pour le Développement intégré de la région du Liptako Gourma (ALG) pour la réalisation d'une étude sur la faisabilité d'un mécanisme de financement autonome de l'institution.

Cet appui qui fait suite à une sollicitation du Secrétariat Exécutif de l'ALG entre dans le cadre des réformes institutionnelles en cours pour la transformation de l'organisation en une institution d'intégration couvrant l'ensemble des territoires des trois Etats membres (Burkina Faso, Mali et Niger).

Cette étude a pour objectif général de trouver des réponses durables au récurrent problème de l'inadéquation entre les ressources mobilisées jusque-là et les ambitions définies dans le Traité révisé de l'ALG.

Il s'agira de ce fait d'évaluer les besoins de financement de l'ALG pour les cinq (5) années à venir en ce qui concerne son fonctionnement et le financement des projets et des programmes prioritaires, d'examiner la faisabilité des propositions de sources de financement issues de son rapport d'audit structurel, d'étudier le modèle de mobilisation de ressources propres d'organisations sœurs comme l'Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), l' Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gambie (OMVG), l'Union du Fleuve et faire des propositions d'autres sources génératrices de ressources propres à l'ALG, de proposer des solutions pertinentes pour la reconstitution du Fonds de Développement de l'ALG et une stratégie de mobilisation des ressources propres assortie d'un plan d'action opérationnel.

Le soutien à la réalisation de cette étude entre dans le cadre de la mission fondamentale de la CEA d'appui à l'intégration régionale et à la promotion de la coopération internationale pour le développement de l'Afrique. La coalition formée avec le PNUD dans ce cadre précis s'inscrit quant à elle dans les efforts des deux Institutions pour soutenir les organisations œuvrant pour la paix, la sécurité et le développement dans la Région sahélienne et ceci en droite ligne des orientations du plan de soutien des Nations Unies au Sahel.

Créée le 3 Décembre 1970 par la volonté des trois Chefs d'Etats du Burkina Faso, du Mali et du Niger, l'ALG entend contribuer pleinement à l'intégration régionale et au développement économique et social de ses Etats membres par la mise en valeur optimale des importantes ressources que recèle la région, rappelle-t-on.

Pour plus d'informations, veuillez contacter : Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO,

Email : gouro2@un.org

Bureau Sous-Régional pour l'Afrique de l'Ouest

428 Avenue du Fleuve Niger

B.P. 744

Niamey, Niger

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.