La Banque africaine de développement accorde un don de 40 millions d'euros pour la construction d'un pont sur le fleuve Logone entre le Cameroun et le Tchad

6 Mai 2020
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, jeudi 30 avril à Abidjan, l'octroi d'un don de 40 millions d'euros au Cameroun et au Tchad pour la construction, sur le fleuve Logone, d'un pont reliant les deux pays, entre les villes de Yagoua et Bongor, dans le bassin du Lac Tchad.

D'un total de 40,94 millions d'euros, une tranche de ce don, 20,785 millions d'euros est destinée au Cameroun et une autre de 19,215 millions d'euros au Tchad. Le mécanisme d'octroi a été initié par la Facilité d'investissement en Afrique dans le cadre d'un accord-cadre entre le Groupe de la Banque et la Commission européenne.

Dans un rapport soumis par l'équipe de gestion du projet au Conseil d'administration de la Banque, il est indiqué que les fonds serviront à co-financer les coûts de construction du pont entre Yagoua au Cameroun et Bongor au Tchad, des routes y donnant accès, ainsi que des études de faisabilité y ayant trait.

Une fois achevé, le pont devrait renforcer l'intégration bilatérale et sous-régionale et les échanges commerciaux transfrontaliers, offrir une protection à ceux qui traversent la rivière et à leurs biens, et raffermir les liens socioculturels entre les deux pays.

« Plus précisément, le projet vise à promouvoir les échanges entre les États, en particulier entre le Cameroun et le Tchad, à réduire le temps des déplacements et les frais de transport y afférents, et à améliorer l'accès à des services de base par les habitants des localités voisines », note le rapport.

Outre le pont sur le fleuve Logone, d'autres projets relevant de l'accord-cadre PAGODA (Convention de subvention ou de délégation pour les organisations ayant fait l'objet de l'évaluation des piliers) comprennent la réfection de la route reliant Lomé à Cotonou, le développement du réseau routier et la facilitation du transport par route le long du corridor Bamako-San Pedro entre le Mali et la Côte d'Ivoire, et la réfection du tronçon de la route communautaire CU2a reliant le Burkina Faso au Niger.

La Banque et la Commission européenne se sont engagées à cofinancer des projets de développement favorisant la lutte contre la pauvreté en investissant dans des infrastructures critiques susceptibles de promouvoir la connectivité harmonieuse entre les transports, l'énergie et les TIC.

Contact:

Kwasi Kpodo, Communication and External Relations Department, African Development Bank, email: w.kpodo@afdb.org

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.