Burkina Faso: Lutte contre le COVID-19 - DIACFA offre un important lot de matériel à l'hôpital de Tengandogo

Au Burkina Faso, 688 cas de personnes testées positives au Covid-19 ont été recensées entre le 9 mars 2020, date de la découverte des premiers cas, et le 4 mai 2020. Depuis, le pays se bat pour faire disparaître la pandémie de son sol, ce qui engendre d'énormes besoins.

Entreprise citoyenne construite autour de valeur fortes, DIACFA ne pouvait pas rester en marge de ce combat. C'est ainsi que ce 6 mai 2020, la société a remis un important lot de matériel médical au CHU de Tengandogo.

Le matériel offert se compose de respirateurs, de moniteurs de surveillance multi paramétriques, d'aspirateurs de mucosité, de charriots de transfert, de potences, de glucomètres et ses consommables, d'oxymètres de pouls, de tensiomètres, de stéthoscopes et de produits de désinfection. Le tout pour une valeur de 32 millions de francs CFA.

«Le don est composé d'équipement pouvant être utiles dans la prise en charge des malades. Il y a des respirateurs qui servent dans les cas les plus graves, des moniteurs pour suivre les fonctions vitales des patients pris en charge, des aspirateurs de mucosité utiles dans les blocs.

Il faut dire que DIACFA a une branche spécialisée dans la fourniture d'ambulances et d'équipements médicaux.

C'est un don qui peut être utile dans la prise en charge des malades du Covid-19 et aussi dans la prise en charge d'autres malades», a souligné Joseph Fadoul, le directeur général de DIACFA, qui a lui-même effectué le déplacement pour remettre le matériel.

Il a ajouté qu'offrir du matériel au CHU de Tengandogo est une façon pour DIACFA de remercier tous les acteurs du secteur de la santé qui se battent constamment contre ce virus invisible à l'œil nu, mais potentiellement mortel.

«Que ce soient les médecins, les infirmiers, les personnes autour des malades, celles qui travaillent en général dans le système sanitaire, administratifs ou soignants, c'est pour les remercier de lutter contre ce virus qu'on espère tous vaincre. Ils le font tous les jours, toutes les heures, sans repos sans se ménager», a dit M. Fadoul.

Puis, convaincu qu'«ensemble nous vaincrons», Joseph Fadoul a lancé un appel à la solidarité, à la patience et conseille, «pour le bien de tous», de respecter les consignes du ministère de la Santé et du gouvernement.

A Tengandogo, c'était naturellement un sentiment de satisfaction qui flottait dans l'air et se lisait sur le visage de Alexandre Sanfo, le directeur général de l'hôpital, entouré de son staff.

Pour le Pr Bertin Ouédraogo, chef du service chirurgie, ce présent est vraiment un acte de solidarité qui répond aux besoins de l'hôpital. «Depuis que cette lutte est engagée, nous avons d'énormes besoins.

Ce que DIACFA vient de faire va contribuer à nous aider dans la prise en charge des patients. Avec ce qui a été offert ce matin, nous avons de quoi transporter les patients -des brancards-, des équipements de monitorage des patients et aussi de prise en charge de la réanimation des malades», a-t-il expliqué.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.