Cote d'Ivoire: COVID-19 - La Première dame et la Fondation Ked apportent des vivres et non vivres à plus de 500 ménages

Apporter le sourire aux ménages en difficulté les plus cachés en cette période difficile de Covid-19. Tel est l'objectif de la Première dame, Dominique Ouattara, qui, à travers sa fondation Children of Africa, a décidé de s'appuyer sur des fondations et Ong crédibles opérant sur le terrain pour atteindre sa cible.

La première édition de cette initiative a eu lieu hier, à Angré 7e tranche, au siège de la Fondation Ked. Où plus de 500 ménages sélectionnés parmi les plus nécessiteux ont reçu des vivres et non vivres.

Pour surmonter les affres économiques dus au Covid-19 et se prémunir de cette maladie à travers des kits de santé.

La responsable des Affaires sociales de la Fondation Children of Africa, Béatrice Durand, représentant la Première dame, a d'abord salué l'activisme de la Fondation Ked. Ce qui a milité en sa faveur pour être retenue comme relais des actions de la Première dame sur le terrain.

Béatrice Durand a saisi l'occasion pour rappeler que si la Première dame a décidé d'avoir des relais, c'est pour justement faire en sorte que les ménages les plus en difficulté en Côte d'Ivoire puissent bénéficier de la générosité nationale.

C'est pour cela qu'elle a invité les populations bénéficiaires à prolonger la chaîne de solidarité entre habitants de la Côte d'Ivoire. « Ne soyons pas égoïstes. Tenons compte des impacts du Covid-19 sur l'économie informelle... », conseille Béatrice Durand.

Elle a rappelé la nécessité du respect strict des mesures barrières contre le coronavirus. « Cette maladie n'est ni pour les Européens, ni pour les Africains; ni pour les pauvres, ni pour les riches... », ajoute-t-elle.

La présidente de la Fondation Ked, Edwige Diety, a, pour sa part, traduit sa gratitude à la Première dame pour la confiance et le soutien qu'elle lui apporte.

Parlant de ses actions en faveur des couches défavorisées, Edwige Diety rappellera que depuis la survenue de la pandémie, la Fondation Ked a entamé, depuis le 30 mars, un plan de riposte par une campagne de sensibilisation sur les mesures barrières, suivie de dons de plus de 200 kits de vivres et non vivres dans les départements de Daloa, Danané et Vavoua.

Dans la même veine, la Fondation Ked annonce « le restaurant mobile de la charité » qui consistera à offrir au moins un kit alimentaire par mois à des ménages vulnérables à Abidjan et à l'intérieur du pays.

Les dons qui concernent les 500 ménages sont composés de riz, sucre, huile, poisson, arachide et autres. Après la remise symbolique hier, 40 ménages seront servis par jour pendant 12 jours.

Au nom des récipiendaires, Cyrille Adou, président de l'Ong Bethel food international, a exprimé sa reconnaissance à la Première dame et à l'Ong Ked.

Pour la cérémonie officielle, les bénéficiaires sont venus des communes de Port-Bouët, Yopougon, Abobo, Bingerville et Treichville.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.