Gabon: Situation des footballeurs - La Fifpro marque son indignation

La situation actuelle que traverse le football gabonais n'est pas reluisante, et la Fifpro par l'intermédiaire de Geremi Njitap, le Vice-Président FIFPRO et Président FIFPRO Afrique, et de Stéphane Burckhalter Secrétaire Général Adjoint FIFPRO et Secrétaire Général FIFPRO Afrique, a adressé une lettre à la fédération gabonaise de football sur ce sujet, et marque son indignation.

« Nous venons, par la présente, vous faire part de notre indignation quant à la situation des joueurs professionnels évoluant au Gabon ainsi que de notre consternation quant à l'inaction caractérisée de la FEGAFOOT », ce sont les tous premiers mots de cette lettre de la Fifpro adressée à la fédération. Des mots qui marquent une certaine indignation de cette instance qui défend les droits des footballeurs sur le continent et particulièrement au Gabon où depuis plusieurs années, les joueurs, principaux acteurs du championnat national souffrent énormément, surtout sur la situation sociale et économique.

En effet, selon la Fifpro, les efforts de l'association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) d'approcher tous les acteurs du football dont la Fegafoot à ce sujet, sont sans suite. La Fegafoot, n'ayant rien dit depuis là, Geremi Njitap, le vice-président de la Fifpro a invité fermement la Fegafoot à « initier de suite un dialogue ouvert et constructif avec l'ANFPG afin de trouver des solutions rapides et concertées pour que les joueurs reçoivent la totalité de leurs paiements dans les meilleurs délais ».

Plusieurs manquements ont été soulignés dans cette lettre de la Fifpro, des manquements qui risquent de compromettre la Fegafoot sur la gestion de ce dossier qui concerne non seulement les salaires impayés des footballeurs du championnat, mais aussi sur les contrats de ces derniers depuis que le championnat est revenu au modèle amateur.

La Fifpro a déjà saisi la FIFA, car très agacée par cette situation. La Fegafoot a quant à elle déjà réagi en affirmant qu'une réunion a été effectuée en présence de toutes les parties prenantes dont l'ANFPG, et qu'elle attend désormais le gouvernement, principal bailleur des championnats de première et deuxième division. Affaire à suivre.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.