Congo-Kinshasa: 5ème édition du Prix Jeune Femme Journaliste - Les lauréates sont désormais connues

L'Union Congolaise des Femmes de Médias (UCOFEM) a rendu public les vainqueurs de la 5ème édition du Prix «Jeune Femme Journaliste », dimanche 3 mai dernier, date commémorative de la journée internationale de la Liberté de la Presse. Il s'agit bel et bien de trois jeunes journalistes résidant toutes à l'intérieur de la République Démocratique du Congo. La première édition de cette initiative de l'UCOFEM a été lancée en 2016 avec l'appui financier de Free Press Untilmeted, Internews et USAID.

L'échéance prévue par la Commission organisatrice de l'Union Congolaise des Femmes de Médias de ce prix était de mai 2019 à avril 2020, en vue de récolter les éléments nécessaires des candidates. Les critères de sélection retenus pour les meilleures productions, tels que dévoilés par Mme Anna Mayimona, sont notamment, la sensibilité au genre dans la production des contenus médiatiques, l'innovation et le professionnalisme.

Le jury était composé des membres du Conseil d'administration de l'UCOFEM, des professeurs des facultés de communication de l'Université Pédagogique Nationale (UPN) et de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC). Parmi les journalistes ayant remporté cette 5ème édition du Prix Jeune Femme Journaliste, il y a Rachel Ntumba, âgée de 25 ans, journaliste reporter à la Radio télévision « Happy » de Mbuji-Mayi. Elle a exploité une thématique portant sur « Les femmes qui font des métiers dits des hommes ».

Journaliste reporter à la Radio télévision Boma, Liliane Kwango Seke, avec une trentaine accomplie, a abordé un article sur le « Genre et environnement ». Tandis que Joëlle Safina, reporter au journal « Le Souverain Libre » de la ville de Butembo, a produit un article sur « Les violences domestiques : les femmes battues qui souffrent et meurent en silence ».

A savoir, une cérémonie de couronnement des lauréates sera organisée après la levée des mesures prises par le Chef de l'Etat sur la restriction à 20 personnes au maximum des rassemblements publics dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. Ces dernières recevront des ordinateurs portables (Lap-top), du matériel de production, des équipements de reportage et une somme d'argent dont le montant reste inconnu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.