Madagascar: Lutte contre le changement climatique - Les aires protégées comme solution naturelle

Une augmentation des gaz à effet de serre suite aux activités de l'homme entraîne le réchauffement climatique. La bonne gestion des aires protégées pourrait permettre de lutter contre ce changement.

La nature elle-même joue un rôle essentiel dans l'atténuation, par la séquestration et le stockage du carbone dans les écosystèmes naturels et dans l'adaptation, en maintenant les fonctions des écosystèmes essentielles à la vie sur terre et à la survie de l'homme. Ces solutions ne sont pas seulement basées sur la nature, mais c'est la nature elle-même qui est à l'œuvre, c'est-à-dire des solutions naturelles. Elles sont également fortement tributaires d'une gestion efficace et d'une gouvernance équitable des écosystèmes.

Tout en reconnaissant les effets du changement climatique sur les aires protégées, il convient d'examiner comment les aires protégées peuvent faire partie de la solution grâce à la manière dont les systèmes des aires protégées sont planifiés et gérés pour maintenir leurs fonctions écosystémiques. Il faut également voir la manière dont les systèmes des aires protégées et leurs agences de gestion pourraient intégrer leur travail dans les stratégies globales de lutte contre le changement climatique au niveau national ou régional.

Déforestation évitée

Concernant l'Adaptation basée sur l'écosystème en particulier, la Convention sur la diversité biologique (CDB) l'a défini comme « l'utilisation de la biodiversité et des services écosystémiques dans le cadre d'une stratégie globale d'adaptation visant à aider les populations à s'adapter aux effets néfastes du changement climatique ».

Pour le cas de Madagascar, trois grandes zones protégées de corridors forestiers ont été conçues comme des projets carbone de « déforestation évitée » dans le cadre de la mitigation. Plusieurs initiatives sur l'Adaptation basée sur les écosystèmes ont été réalisées dans différents secteurs. L'objectif de Madagascar en matière d'EbA 1 était surtout d'appuyer l'intégration de l'approche dans le Plan National d'Adaptation.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.