Angola: Des Angolais en formation en Russie attendus à Luanda

Luanda — Un groupe de citoyens angolais, composé majoritairement de soldats formés en Russie, est attendu le 15 mai prochain à Luanda, en provenance de Moscou.

C'est ce qu'a annoncé vendredi, dans la capitale angolaise, Pedro Sebastião, ministre d'Etat et chef de la Maison de sécurité du Président de la République, expliquant que le retour de ces hommes au pays était précédé des vols humanitaires venus du Portugal et de Cuba.

En attendant leur retour au pays, le Gouvernement prépare une série des conditions dans les Centres de quarantaine, a-t-il expliqué, en marge d'une session plénière de l'Assemblée Nationale (Parlement) ayant approuvé, face aux menaces de Covid-19, une nouvelle prorogation de l'état d'urgence en Angola, requise par le Chef de l'Etat João Lourenço.

Puisqu'il s'agit des soldats, ces compatriotes, qui seront tous soumis, obligatoirement, à des tests de dépistage de Covid-19, accompliront aussitôt après les mesures de quarantaine dans des camps militaires, a-t-il souligné.

D'après le ministre, « tous les Angolais qui retournent au pays dans ces conditions, devront accomplir une quarantaine de 14 jours. Et ce n'est qu'après qu'ils seront réincorporés dans la société ».

Pedro Sebastião a fait savoir que, les frontières nationales étant fermées, sept mille citoyens angolais étaient retenus à l'étranger, notamment en Afrique du Sud, au Brésil, en République démocratique du Congo (RDC), en Russie et en Turquie.

Ces compatriotes, qui ne sont pas encore retournés au pays pour diverses raisons, bénéficient de l'aide des Ambassades angolaises à l'étranger, a-t-il indiqué, soulignant que le Gouvernement faisait tout pour les ramener à Luanda.

Toutefois, a-t-il expliqué, la majorité des Angolais, qui était en déplacement en Afrique du Sud, au Mozambique et au Portugal, a déjà regagné le pays.

Il y a lieu de signaler que 43 cas positifs de Covid-19 ont été notifiés jusqu'ici en Angola, dont deux décès et onze rétablis. Le pays observe depuis le 27 mars dernier un état d'urgence en raison de la pandémie.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.