Cote d'Ivoire: Lutte contre le COVID-19 - Que fait-on des porteurs sains de l'intérieur du pays ?

L'une des raisons pour lesquelles le président de la République a décidé du déconfinement de l'Intérieur du pays, l'absence de cas positif depuis le 21 avril 2020. Un fait qui est à saluer. Cependant il faut rester prudent et éviter de tomber dans un satisfécit béant.

En effet, les spécialistes en la matière ont dénombré deux (02) catégories de malades. Il y a d'une part ceux qui font la maladie à travers les signes.

Et ceux qui n'ont aucun signe mais qui cependant sont malades et qui contaminent. On les appelle les porteurs sains. Cette catégorie de malades (ce n'est pas notre souhait), on peut en trouver à l'Intérieur du pays. C'est dire qu'il est trop tôt pour crier victoire.

Et nous sommes d'accord avec le président de la République pour dire que la bataille n'est pas encore gagnée.

L'un des moyens les plus efficaces pour arriver à cette victoire, c'est le dépistage systématique de tous les habitants de Côte d'Ivoire. Les Ivoiriens attendaient cette annonce du président de la République.

Mais dans son intervention, le chef de l'Etat n'en a pas parlé. Le président Alassane Ouattara, en effet, ne pouvait pas prendre cet engagement pour la simple raison que la Côte d'Ivoire, après trois (03) mois, n'a pas encore les moyens matériels suffisants pour tester un nombre beaucoup plus important de personnes.

Aujourd'hui, dans les centres, seules les personnes présentant les signes sont prioritaires. Les autres (volontaires) pour l'instant, ne sont pas pris en compte.

Donc dans le grand Abidjan et particulièrement à l'Intérieur du pays, il faut rester prudent. Parce que des malades sains, il y en a encore dans les deux (02) parties du pays.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.