Cote d'Ivoire: Laissez-passer - Il faut craindre

Les laissez-passer continueront d'être délivrés par les autorités dans cette période de Coronavirus. Mais s'il n'y a pas de dépistage systématique des personnes qui se déplacent, ne faut-il pas craindre des contaminations ?

En effet, le laissez-passer a cette caractéristique de garantir l'aller et le retour pour celui qui le détient. Un dépositaire de laissez-passer, infecté par le Covid-19, peut ainsi partir d'Abidjan vers l'intérieur du pays où il peut contaminer de nombreuses personnes et ensuite revenir à Abidjan.

Comme un sujet sain peut venir de l'intérieur du pays et se faire contaminer pour ensuite retourner contaminer des personnes saines.

Les cas de figure sont nombreux. C'est pourquoi, le Gouvernement doit soumettre les laissez-passer à certaines conditions pour ne pas que d'autres contaminations surviennent. Ne dit-on pas que « la maladie ne se déplace pas mais que ce sont les hommes qui la déplacent ? ».

Après le message du président de la République, les ministères concernés devraient donc travailler à ce que l'allègement des mesures ne provoque pas d'autres risques qui vont accroitre la pandémie.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.