Madagascar: Lutte contre le coronavirus - « Echec total du régime », selon Roland Ratsiraka

Le député de Toamasina I estime que le pouvoir aurait dû considérer davantage le rôle des épidémiologistes et que l'Etat devrait se procurer un maximum de respirateurs.

A l'instar des personnalités politiques, Roland Ratsiraka a donné son avis sur le Covid-19. Ce député de Toamasina I n'a pas caché sa déception quant à la gestion de la crise. Bref, il n'est pas du tout satisfait.

C'était lors d'une conférence de presse qu'il a tenue, hier, au Kudeta, à l'hôtel Carlton. Il est allé plus loin en déclarant que « le gouvernement n'a pas de stratégie que ce soit pour le confinement ou le déconfinement».

Et lui de marteler que « la lutte contre le coronavirus est un échec total du régime ». Dans la même foulée, cet élu estime ainsi qu'il faudrait prioriser le plan d'urgence sociale. Avant d'enchaîner qu'il faudrait laisser les gens travailler.

Et ce n'est pas la première fois qu'il a dit cela. En effet, lors de sa précédente intervention, il a suggéré le retour à la vie normale. Il a également proposé le confinement ciblé aux 6 "fokontany" touchés par le COVID-19 à Toamasina.

Mais ce qui n'est pas le cas actuellement, avec notamment l'augmentation des cas confirmés, avant-hier. 35 en tout, du moins officiellement, dont 22 à Antananarivo et 13 à Toamasina. C'est ce qui a poussé probablement l'ancien maire du Grand Port de l'Est à monter au créneau.

Ce membre de la commission tourisme au sein de l'Assemblée nationale de déplorer notamment les effets néfastes du confinement. Toutefois, il a souhaité que les gestes barrières soient maintenues voire mêmes renforcées.

Tout est piloté de Tana. Toujours, lors de sa rencontre avec la presse d'hier, le député a jugé aussi qu'il faudrait procéder à un maximum de tests possibles.

En ce qui concerne, en outre, l'ordre du jour de l'Assemblée nationale, il se dit étonné que l'on n'ait pas accordé une importance particulière à l'épidémie du Covid-19. Par ailleurs, lui de dénoncer aussi à propos de statistiques:

« Tout est piloté de Tana ». Il a touché mot également du Covid Organics. « Le président de la République devrait se concentrer sur ce qui est essentiel », a-t-il soutenu.

En précisant notamment que le chef de l'Etat ne devrait pas parler de ce sujet à tout bout de champ. Une fois suffit, a-t-il indiqué.

Malgré tout, il a dit: « Je ne suis pas contre ce tambavy mais c'est seulement politisé», tout en soulignant au passage que « rien n'est maîtrisé concernant ce remède».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.