Cote d'Ivoire: Adduction en eau potable - Le gouvernement lance un projet pour plus d'un million de personnes dans le Grand Abidjan

1,6 million de personnes issues de 155 sous-quartiers d'Abidjan et ses villes environnantes (Anyama, Bingerville, Grand-Bassam, Bonoua et Songon) vont bénéficier d'un vaste programme d'adduction en eau potable. L'opération qui a été lancée le vendredi 8 mai 2020, à Yopougon-Niangon, prendra fin dans trois mois. Il faut souligner que sur les 155 localités bénéficiaires, cette commune en compte 44.

Le lancement officiel a enregistré la présence de hautes personnalités dont le ministre Laurent Tchagba, en charge de l'infrastructure hydraulique, Gilbert Kafana Koné, ministre auprès du Président chargé des relations avec les institutions, par ailleurs maire de la commune de Yopougon.

Au nombre des personnalités, on notait aussi la présence de directeurs généraux, dont celui de la Cie-Sodeci, Ahmadou Bakayoko.

Le ministre de l'Hydraulique Laurent Tchagba a donné les raisons profondes qui motivent cette opération qui tient à cœur au Président de la République.

«En 2017, un diagnostic à l'échelle nationale a montré qu'Abidjan et les villes de l'intérieur du pays étaient suffisamment déficitaires en adduction d'eau», a-t-il déploré. Le ministre a ajouté que le Chef de l'État a donc donné les instructions pour que soit mis en place un programme pour y faire face.

Tchagba Laurent a rappelé que dans le cadre de la mise en œuvre du programme Eau pour tous, «nous avons constaté que des femmes tapaient régulièrement des casseroles pour attirer l'attention de tout le monde sur le manque d'eau, dans leurs localités.

Le Président Ouattara nous a donc demandé de suivre de près ce problème». Selon le ministre, le diagnostic posé avait montré que 155 sous-quartiers à Abidjan ne disposaient pas de canalisations.

C'est ainsi qu'est né le projet de desserte en eau potable de 155 sous quartiers d'Abidjan en très grande difficulté (Apft) qui a eu l'adhésion total du Chef de l'Etat et du Premier ministre.

Par ailleurs, il a fait remarquer que c'est au moment où cette initiative devrait être concrétisée sur le terrain qu'est survenu le coronavirus. «Parmi les mesures barrières, figurent en bonne place le lavage des mains.

Or pour se laver les mains, il faut de l'eau. De ce fait, il a fallu qu'on accélère le processus pour que ces quartiers qui ne disposent pas d'eau puissent rapidement en avoir pour lutter efficacement contre le Covid-19», a-t-il déclaré.

Les bénéficiaires profiteront du branchement social

En outre, une autre bonne nouvelle annoncée par le ministre Tchagba, c'est que les habitants des localités bénéficiaires de ce projet, profiteront du branchement social. «Pour faire un branchement au niveau de la Sodeci, il faut débourser la somme de 167 000 F.

L'Etat de Côte d'Ivoire subventionne cette opération, de sorte que le bénéficiaires ne paient que 10 000 F», a précisé le premier responsable de l'hydraulique en Côte d'Ivoire.

Kafana Koné, maire de la commune qui a accueilli la cérémonie de lancement de cette opération, s'est réjoui de cette initiative qui va participer à l'amélioration des conditions de vie des populations de sa collectivité.

Il a donc salué le gouvernement qui, depuis fort longtemps, «avait déjà compris l'importance de l'eau potable dans l'amélioration des conditions de vie».

A travers notamment le programme Eau pour tous. Ainsi que le projet de plus de 8000 branchements sociaux, en 2014, dans les communes de Yopougon et Koumassi. «En tant que maire, je ne peux qu'être heureux des initiatives du gouvernement », a conclu Kafana Koné.

Ahmadou Bakayoko, patron de la Cie-Sodeci, partenaire de l'Etat dans la distribution et la commercialisation de l'eau en Côte d'Ivoire, par ailleurs exploitant du projet lancé hier, a indiqué que cette opération va contribuer à la lutte contre la fraude.

Il s'est réjoui, lui aussi, de l'initiative du ministère de l'Hydraulique qui va contribuer à l'élargissement du réseau de canalisation.

«Nous sommes là pour entamer le chantier. Nous avons déployé sur le terrain des éléments qui vont contribuer à la mise en œuvre du projet», a-t-il assuré.

Le coup de pioche qui marque le top départ de ce projet a été donné par les ministres Tchagba et Kafana.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.