Sénégal: Coronavirus - Des graffeurs sensibilisent aux gestes-barrières

Au Sénégal, les autorités ont pris une série de mesures pour éviter la propagation du virus : port du masque obligatoire dans les lieux publics, interdiction de rassemblement et couvre-feu de 20h à 6h.

Elles insistent aussi sur la nécessaire « distanciation sociale » pas toujours simple dans des quartiers à très forte densité.

Dans la commune de la Médina, dans la capitale Dakar, le célèbre graffeur Docta et des volontaires font des marquages au sol, pour espacer les files d'attente devant les commerces.

A la longue cela va s'effacer mais cela va faire son travail.

Sénégal: avec le graffeur Docta qui effectue un marquage au sol pour sensibiliser aux gestes-barrières

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.