Afrique du Sud: Un confinement qui s'allège pour la fête des Mères

L'Afrique du Sud célèbre la fête des mères ce 10 mai. Depuis l'allègement du confinement, les fleuristes font partie des commerces autorisés à rouvrir, pour vendre des bouquets sur commande, en respectant les mesures sanitaires. Le pays est le plus touché par le coronavirus sur le continent avec 9420 cas et 186 décès. Pour les fleuristes de Johannesburg, ce week-end festif est une bouffée d'air frais après cinq semaines de confinement total où ils ont dû rester fermés.

La rue commerçante du quartier de Melville est toujours très calme ces derniers jours, et beaucoup de grilles sont encore fermées. Mais ce dimanche 10 mai, les employés s'activent dans la boutique de la fleuriste, qui voit défiler sur le pas de sa porte les clients équipés de masque, comme Adam, qui explique : « C'est la fête des mères et la mienne adore les lys. Tout le pays vit au ralenti, mais je pense que c'est bien que certains commerces commencent à rouvrir. On se doit de les soutenir dans ces moments difficiles ».

À l'intérieur, Louise Daneel confectionne les bouquets déjà commandés. Elle est soulagée d'avoir pu ouvrir pour cette période cruciale pour son magasin. « Heureusement que le marché aux fleurs a pu rouvrir la semaine dernière ! se réjouit-elle. C'est là que l'on s'approvisionne. Aujourd'hui, j'espère gagner assez pour payer la moitié des salaires de mes employés, rembourser quelques dettes accumulées, et avoir encore assez pour pouvoir acheter les prochaines fleurs ».

Pour autant, Louise n'est pas certaine que son entreprise puisse se maintenir encore très longtemps. « Cela fait un mois et demi que l'on est fermé, donc les temps sont vraiment durs, se plaint-elle. Je ne sais pas trop sur quoi on pourra compter une fois que la fête des mères sera passée, quelles seront les commandes. Pour être honnête, je ne sais pas si mon magasin va survivre ». L'Afrique du Sud pourrait faire évoluer ces prochaines semaines ses niveaux de restrictions en fonction de l'évolution de la pandémie.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.