Angola: Zaïie et Bengo avec un poste de commandement unifié

Mbanza Kongo (Angola) — Un poste de commandement unifié a été créé samedi dans la ville de Libongos (Loge Grande), pour arrêter la vague de criminalité dans la région.

Le fait s'est produit après une réunion, dans le village d'Ambriz (Bengo), entre les commandants provinciaux de la police nationale de Zaire et de Bengo, respectivement les commissaires Manuel Gonçalves et Delfim Inácio.

Selon le communiqué final de la réunion parvenu à l'Angop, les commandements ont recommandé le renforcement de l'échange d'informations opérationnelles dans tous les domaines en vue d'une action plus correcte et ponctuelle.

La réunion a également recommandé une approche des organes de l'administration de la justice afin de coopérer avec la police, le SIC et le SME en ce qui concerne le moment de la présentation des immigrants illégaux détenus, afin de faciliter la poursuite de l'enquête.

La création de mécanismes d'information rapides entre les organes opérationnels des délégations municipales du ministère de l'Intérieur (Minint), dans les municipalités frontalières d'Ambriz (Bengo) et de Nzeto (Zaïre), est également incluse dans les recommandations. La réunion semestrielle a abordé des questions telles que la violation de la clôture sanitaire à Zaïre et à Bengo, la contrebande de carburant et de lubrifiants, le rapatriement des immigrants illégaux, l'agression d'une voiture de passagers et la violation de la frontière par des étrangers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.