Ghana: 550 nouveaux cas de COVID-19 dans une seule usine de la côte atlantique

Au Ghana, plus de 500 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans une seule et même usine à Tema, sur la côte atlantique. Un seul ouvrier a suffi pour tous les contaminer, d'après le président ghanéen Nana Akufo-Addo qui a prolongé le 10 mai l'interdiction des rassemblements jusqu'à la fin du mois.

Les cas ont été détectés dans une usine de transformation de poissons, à Tema, la plaque tournante de la pêche ghanéenne, à 25 kilomètres à l'est de la capitale ghanéenne Accra. Ces 533 nouvelles infections représentent à elles seules 11% des 4 700 cas confirmés dans le pays. Ces cas ont été détectés fin avril mais, précise le président ghanéen Nana Akufo-Addo, ils ont été rapportés seulement la semaine dernière.

Beaucoup de questions demeurent sur les circonstances de cette contamination massive. Comment a-t-elle pu survenir malgré les obligations de distanciation ? Quelles mesures ont été prises en réponse ? Quelle prise en charge ensuite pour ces malades ?

Approche unique en Afrique

Ce lundi 11 mai, les autorités de santé tardaient toujours à livrer des détails. Mais pour parer toutes les critiques, le président ghanéen a vanté le 10 mai sa politique. Son gouvernement a levé la restriction de déplacements il y a trois semaines tout en menant une campagne massive de tests, y compris pour les cas asymptomatique.

Il s'agit d'une approche sans équivalent en Afrique. Dimanche 10 mai, il a prolongé l'interdiction des rassemblements, la fermeture des frontières et celle des écoles et des universités, au moins jusqu'à la fin du mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.