Congo-Kinshasa: La MONUSCO apporte des vivres aux détenus de la prison centrale de Kananga

communiqué de presse

Le bureau de la MONUSCO à Kananga, dans le Kasaï-Central, a apporté lundi 11 mai 2020 des vivres pour une valeur de 1 000 dollars américains aux pensionnaires de la prison centrale de cette ville. Ce don de la MONUSCO, à travers son unité d'appui à l'administration pénitentiaire, est constitué d'une dizaine de sacs de farine de manioc, d'une dizaine de sac de farine de maïs et d'un sac de sel de 20 Kg.

Il intervient au moment où, selon le directeur de la prison, aucune dotation n'a été reçue depuis le mois de février 2020 pour l'alimentation des prisonniers.

Leopold Gnonke, chef de bureau a.i. de la MONUSCO, explique que le souci de la mission onusienne est d'humaniser ce lieu de détention.

la prison ne doit pas être un mouroir, mais un lieu de rééducation...

Pour lui, « la prison ne doit pas être un mouroir, mais un lieu de rééducation où l'individu en situation carcérale, après son séjour ici, puisse encore intégrer la société et apporter sa pierre à l'édification de la nation. »

Tout en saluant le geste de la MONUSCO, Coco Lonji, directeur de la prison centrale de Kananga, a invité d'autres partenaires à emboiter le pas à la MONUSCO, en cette période difficile, née de la crise sanitaire liée au COVID-19.

« Je suis content qu'à la période que nous traversons que la MONUSCO nous vienne en secours pour nous ravitailler un peu en alimentation. Je veux demander à la MONUSCO, qui est un partenaire permanent, comme le CICR aussi, de ne pas s'arrêter là car ma vision c'est d'humaniser la prison », a-t-il dit.

Dans le cadre de la prévention de COVID-19 au Kasaï-Central, la mission onusienne a par ailleurs installé des conteneurs dans l'enceinte de cette prison en vue de la mise en quarantaine des éventuels cas suspects.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.