Togo: Mutinerie à la prison de Lomé

La prison de Lomé (illustration).
12 Mai 2020

Le calme est revenu à la prison civile de Lomé, plus grand centre pénitentiaire du Togo, après un mouvement d'humeur des détenus.

Les dégâts matériels sont importants et les gardiens ont du utiliser du gaz lacrymogène pour ramener le calme.

Les prisonniers se disent inquiets de la propagation du virus. Ils demandent leur libération ou leur placement dans une autre prison.

Le directeur de l'Administration pénitentiaire Akibou Idrissou a indiqué qu'il était hors de question de parler de libération. Il a toutefois assuré que des dispositions sanitaires très rigoureuses étaient en place depuis l'apparition de l'épidémie.

Tout nouvel arrivant est placé en quarantaine.

La surpopulation carcérale facilite la contagion. 1000 détenus en fin de peine ont recouvré la liberté il y a quelques semaines pour désengorger les établissements.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.