Congo-Brazzaville: Hydrocarbures - Un pétrolier canadien rachète l'AAOG Congo

La société Zenith Energy a annoncé récemment la réussite de son plan d'acquisition de 100 % des parts dans la filiale congolaise d'Anglo african oil & Gas (AAOG), opérateur du champ Tilapia.

La société cédante AAOG Congo détient une participation majoritaire de 56 % dans le champ pétrolifère Tilapia et projette même de lancer des opérations de forage en avril. Le 4 mai dernier, les actionnaires d'AAOG ont approuvé en assemblée générale le nouvel accord conclu le 17 avril avec la société canadienne Zenith Energy.

Cette dernière a réussi à obtenir un protocole de modification conditionnel pour changer les termes d'un accord qui, initialement, visait à acquérir tout ou partie des 56 % d'AAOG sur la licence productrice Onshore de Tilapia, rapporte l'agence Ecofin. Entre temps, le groupe AAOG a procédé à la novation de 100 % des prêts interentreprises avec la filiale congolaise AAOG à Zenith à la date de réalisation, ce qui équivaut à environ 12,5 millions de livres sterling, soit environ 9,3 milliards FCFA.

Le pétrolier canadien travaille en ce moment à la conclusion du processus réglementaire nécessaire pour faire approuver la transaction par le gouvernement congolais. Après les autorisations obtenues, Zenith Energy exploitera le site pendant 25 ans. La production du site devrait monter à 1 500 barils par jour après la fin des travaux de développement. À noter qu'avec l'accord d'acquisition, la société Zenith acquiert une dette d'AAOG estimée à 5,3 millions de dollars, environ 3,2 milliards FCFA.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.