Algérie: Retour du groupe mythique algérien "Index" sur la toile

Alger — "Index", groupe mythique algérien de pop-rock des années 2000 revient sur le net avec un nouveau single, "3ayit" (fatigué) et le cover de "Sept heures moins quart", un de ses anciens succès revisité, au plus grand bonheur de ses nombreux fans.

Après le très grand succès de l'album "El Basma" (l'empreinte) en 2002, les musiciens de ce band créé à l'université, et rebaptisé "Index DZ", reviennent sur le net après près de neuf ans d'absence.

"3ayit" est l'introspection post-mortem d'un père qui a mis fin à ses jours, car anéanti par la douleur de ne plus pouvoir nourrir ses trois enfants après avoir perdu son emploi.

D'un ton poignant, la chanson est conçue sur les sonorités métalliques d'un arpège de guitare étalé sur une suite d'accords qui ouvrent la fin du refrain, suggérant ainsi dans ses non-dits, un cri de révolte dénonçant l'absence de justice sociale.

Porté par une cadence ternaire exécutée avec les sonorités autochtones du bendir, le désarroi du père est déroulé en trois couplets, introduits par les "narrations" courtes d'un solo de violon ou d'une réplique de guitare, monotones et tristes.

Des voix en tierce et une orchestration judicieuse aux sonorités cristallines apparaissent au fur et à mesure que la complainte progresse, donnant plus de contenance à la chanson.

"3ayit", met les mélomanes en situation de détresse sociale extrême, les invitant à méditer et approfondir leur réflexion sur un sujet de société d'une grande sensibilité.

Fondé au début des années 2000 par Salim Samson, Faïz Hamoutene, Fares Touabet, Farid Bouchama et Azeddine Dehili, le groupe Index DZ compte à son actif les albums "El Basma" (2002) et "Mentoudj Bledi" sorti en 2011.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.