Afrique: Nora Wahby, Vice-présidente et chef de l'unité clientèle Afrique de l'Ouest chez Ericsson Moyen Orient & Afrique – « La COVID-19 a accéléré la digitalisation de la majorité des pays du continent »

13 Mai 2020

« La COVID-19 a accéléré la digitalisation de la majorité des pays où Ericsson est opérationnelle ». Cet avis est de Mme Nora Wahby, Vice-présidente et chef de l'unité clientèle Afrique de l'Ouest chez Ericsson Moyen-Orient & Afrique.

Elle l'a fait savoir lors d'un webinaire sur « Rôle de la connectivité pendant la pandémie de COVID-19 ».

Se projetant déjà dans l'après COVID-19, Mme Wahby est convaincue du renforcement de la capacité des opérateurs en télécommunication pour répondre à l'augmentation prochain du trafic.

Car, poursuit-elle, « la transformation du numérique va beaucoup s'accélérer et toutes les entreprises vont se doter de branches onlines ».

Ce regard prospectif est issu des leçons apprises de la pandémie COVID-19 qui a fini de mettre la technologie dans une posture de « bouée de sauvetage ».

Lors de son face-à-face virtuel avec la presse, la patronne du bureau de l'unité clientèle Afrique de l'Ouest chez Ericsson Middle East & Arica fait savoir que la connectivité est devenue essentielle dans contexte de COVID-19.

En cette période sans précédent, les observateurs constatent qu'un nombre croissant de personnes s'appuient sur les réseaux mobiles pour rester en contact avec leurs proches, accéder à des services essentiels, exercer leur métier ou gérer leur entreprise. Les réseaux mobiles sont donc de plus en plus reconnus comme une infrastructure essentielle.

Dans cette dynamique, il est remarqué que les gens se déplacent moins et travaillent davantage depuis leur domicile, la plus grande partie de l'augmentation du trafic étant absorbée par les réseaux résidentiels fixes. En outre, l'utilisation des services de vidéoconférence, de jeux et de streaming est en forte augmentation.

Ce qui, d'après Mme, s'est traduite par des changements sur les différents marchés, et une demande de plus de bande passante.

A cela s'ajoute l'amélioration de la qualité de service au niveau des réseaux, provoquée par la réduction de la mobilité des consommateurs.

Dans l'après COVID-19, Nora Wahby estime que l'infrastructure télécommunication doit continuer à se montrer stratégique car la dépendance du réseau mobile va augmenter.

Malgré l'impact causé par cette pandémie sur l'économie mondiale et africaine, Mme Wahby assure que la stratégie d'Ericsson reste la même pour l'Afrique et elle consiste à accroitre le chiffre d'affaire, développer les compétences et accompagner le développement du continent.

Avec le phénomène télé-école qui a enregistré un regain d'intérêt, elle estime que les gouvernements doivent beaucoup se pencher sur ce segment et penser à former les enseignants à distance au même titre que celui présentiel.

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.