Cameroun: Reprise des vols commerciaux - Le pays se prépare

Les différents acteurs sont mobilisés pour de nouveau accueillir sur le sol camerounais des voyageurs dans le strict respect des mesures de sécurité.

Le Cameroun verra, dès le 15 juin prochain, défiler des avions dans son ciel. Une correspondance du ministre des Transports au directeur général de l'Autorité civile aéronautique du Cameroun (CCAA) demande à cette dernière de « prendre, en liaison avec la société aéroports du Cameroun et le fournisseur des services de navigation aérienne ainsi que toutes les administrations concernées, les dispositions nécessaires au bon déroulement desdits vols ».

Le retour de l'activité dans nos aéroports est tout de même assorti de certaines conditions. Présentation du test négatif au Covid-19 avant tout embarquement des passagers mais aussi engagement de gestion par ces derniers des charges liées au confinement dès leur arrivée. Il faut tout de même dire que seule la compagnie Air France a été autorisée à desservir le Cameroun et ce, de manière hebdomadaire.

C'est donc une effervescence qui est observée chez tous les acteurs de la chaîne. Hier au siège de la CCAA à Yaoundé, l'heure était déjà à la réflexion. Des concertations entre le directeur général et ses collaborateurs ont justement commencé, informe une source de l'entreprise.

« Nous travaillons à mettre en place des mesures d'encadrement de ces vols. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il faudra montrer patte blanche pour effectuer un vol en direction du Cameroun», explique Bernice Ntyam épse Mbandem, chargée des relations publiques à l'Autorité aéronautique.

Tout en précisant que si elles étaient déjà de mise pour les vols spéciaux effectués ces derniers jours, les mesures de sûreté et de sécurité seront renforcées pour les vols à venir, notamment des informations sur les passagers. « Il est clair qu'il faudra éviter des engorgements au moment des opérations. Des formalités d'usage au service Emi-immigration », précise-t-elle.

Aussi toutes ces mesures seront-elles rendues publiques le moment venu, pour la bonne connaissance de tous.

Aux Aéroports du Cameroun (Adc), en dehors des mesures barrières qui sont déjà rentrées dans les habitudes de vie, un dispositif a été mis en place pour le circuit d'accueil, sans parler du comité de riposte sanitaire qui a été mis en place il y a quelques semaines. On ne passe plus forcément par l'intérieur de l'aérogare, confie un responsable de cette structure.

Et la tâche sera encore plus aisée avec le test qui délivre les résultats au bout de 15 min. D'autres mesures seront prises au fur et à mesure. Autre secteur qui va revivre, celui de la vente de billets.

Hier, un tour dans quelques agences de la ville pour se rendre compte que l'activité tourne toujours au ralenti.

Au moins cinq visitées et elles sont toutes fermées. Certaines ont tout de même pris la peine d'afficher des contacts téléphoniques pour toute sollicitation.

Les acteurs de la petite économie qui s'est formée autour des aéroports peuvent aussi se réjouir du fait que leurs activités vont reprendre.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.