Centrafrique: Lancement de Cœur unis, la nouvelle plateforme de la majorité présidentielle

Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la majorité présidentielle.

Parmi les signataires, d'anciens présidentiables, et des partis influents tels que les mouvements de Thimoléon Mbaïkoua, Sylvain Patassé ou encore Gouyomgbia Kongba Zeze. Une plateforme dénommée « Be Oko », les « Cœurs unis ».

Aujourd'hui, il est question de formaliser cette plateforme en vue de nous mettre en rang de bataille pour les échéances électorales à venir. Le dénominateur commun de cette plateforme, c'est que nous aurons à présenter un seul candidat qui sera très bientôt investi.

Pour l'instant, il n'y a aucune divergence, puisque nous nous sommes concertés. Nous avons travaillé pendant des mois et nous sommes tombés d'accord sur le fait qu'à l'élection présidentielle nous n'aurons qu'un seul candidat qui sera soutenu par tous les autres partis et associations politiques.

Évariste Ngamana, rapporteur général et porte-parole du Mouvement cœurs unis

Charlotte Cosset

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.