Afrique de l'Est: Officier djiboutien disparu en Éthiopie - Son avocat l'a retrouvé en détention à Djibouti

Le lieutenant Fouad Youssouf Ali, pilote djiboutien, avait disparu en Éthiopie le mois dernier, alors qu'il s'apprêtait à demander l'asile après avoir dénoncé les injustices dans l'armée de son pays. L'avocat désigné par sa famille l'a retrouvé et a pu lui rendre visite mercredi, dans la prison de Gabode, où il est incarcéré après avoir été renvoyé de force à Djibouti.

J'ai pu m'entretenir dans des conditions extrêmement difficiles, dans la mesure où la porte était ouverte, la fenêtre était ouverte, sous prétexte de confinement. Je portais un masque, lui, il portait des gants et un masque.

L'entretien était extrêmement difficile. Donc j'ai pu lui poser quelques questions. Mais j'ai vu, je peux vous dire, quelqu'un qui est quand même extrêmement inquiet, extrêmement fatigué et malade.

Le lieutenant Fouad a une maladie assez chronique, sur (ses) jambes il y avait des plaies. Toujours sous prétexte du Covid-19, il n'a pas dû bénéficier d'une hospitalisation, ou du moins de soins adéquats, en dehors des pommades qui ont été délivrées par sa famille. Il n'est pas détenu en tant que militaire et il n'est pas poursuivi pour désertion...

Me Zakaria Abdellahi, avocat du lieutenant Fouad Youssouf Ali

Léonard Vincent

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.