Madagascar: Tremblement de terre - Aucun dégât majeur recensé

Un tremblement de terre a secoué Fandriana jusqu'à Antananarivo, la nuit de 13 mai vers 22h03, selon l'Institut et laboratoire géophysique d'Antananarivo (IOGA), avec une intensité de 5.4 à l'échelle de Richter. L'épicentre a été localisé au Sud-est de Fandriana.

Aucun dégât majeur n'a été constaté, selon un habitant de Fandriana. « Une vibration très forte s'est fait sentir. Toutes les photos sur les murs se sont détachées. Quand je suis sorti de chez moi, des maisons présentaient des fissures », raconte Christophe, un habitant de Fandriana. À Antananarivo, la manifestation de tremblement de terre fait bouger des objets sur la table et les étagères. Les vibrations se faisaient sentir à 200 km de l'épicentre. Pourtant, dans tous les cas de tremblements de terre qui se sont manifesté sur les terres malgaches, celui-ci n'est pas le plus dangereux. Les secousses les plus fortes dans le pays avaient atteint une puissance 6 et 7 à l'échelle de Richter.

D'après un responsable auprès de l'IOGA, la secousse de 13 mai ne doit pas engendrer trop de dégât majeur. « Cet endroit manifeste des tremblements fréquents. Une faille est détectée sur un axe passant par Antsirabe jusqu'à Ambositra. D'une manière générale, ce tremblement n'est pas catégorisé fort », explique un responsable de laboratoire auprès de l'Institut et laboratoire géophysique d'Antananarivo. Les tremblements de terre fréquents sont localisés à Alaotra Mangoro, Antsirabe, Ambositra, Fandriana, Itasy et Ampefy.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.