Soudan: Badawi - La France accueillera une conférence internationale pour l'annulation des dettes

Khartoum — Le ministre des Finances et de la Planification économique, Dr Ibrahim Al-Badawi a annoncé l'engagement de la Françe de tenir une conférence internationale - après le retrait du Soudan de la liste des pays parrainant le terrorisme - pour annuler les dettes.

Al-Badawi a déclaré dans une interview la TV nationale jeudi soir que le Soudan au cours de la dernière étape a perdu beaucoup d'argent et de prêts de fonds internationaux en plus des investissements qui peuvent l'aider à se développer, ajoutant: "Nous avons hérité au cours des (30) dernières années d'un lourd héritage de dettes, signalant que le Soudan a perdu plus d'un milliard de dollars de financement par an, selon le recensement de la population.

Le ministre a révélé la poursuite des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) pour réintégrer le Soudan dans l'économie internationale, évoquant l'endettement des fonds arabes, qui s'élève à plus de 700 millions de dollars, outre les dettes du Soudan envers la communauté internationale.

Concernant la conférence des partenaires au Soudan (donateurs), il a déclaré que l'Allemagne accueillerait la conférence fin juillet, dont le Soudan dépend beaucoup pour couvrir le déficit budgétaire à la suite de la pandémie de Corona, parallèlement au projet de soutien aux familles pauvres, notant que le niveau de pauvreté au Soudan a atteint 65%, selon l'enquête auprès des ménages de 2017. Il a ajouté que le projet de soutien aux familles est un projet stratégique pour soutenir tout citoyen éligible et qui couvre 70% de la population soudanaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.