Gabon: Aide financière FOOT - La FIFA va directement payer les joueurs et les encadreurs

L'aide financière que la Fédération Internationale de Football a promise aux fédérations africaines pour lutter efficacement contre le Covid-19, ira directement dans les comptes des joueurs et les encadreurs.

Le 10 mai dernier, la Fédération gabonaise de football a envoyé une correspondance à tous les présidents des clubs du championnat national. Une correspondance en rapport avec les relevés d'identités bancaires des joueurs.

En effet, le président de la Fégafoot Pierre-Alain Mounguengui a demandé à chaque président de club de bien vouloir communiquer les relevés d'identités bancaires des joueurs, 30 au maximum et des membres du staff, dont 5 au total. C'est environ 300 millions de francs CFA que la FIFA enverra dans les comptes bancaires de chaque joueurs du National Foot.

Ces derniers seront directement payés par l'instance internationale. Pour Pierre-Alain Mounguengui, la Fégafoot dit vouloir éviter le conflit entre « les présidents des clubs et les joueurs sur les arriérés de salaires accumulés depuis plusieurs mois ».

Selon Gianni Infantino, le président de la FIFA, cette enveloppe allouée aux fédérations a pour « objectif d'atténuer l'impact du Covid-19 sur les clubs vu que les compétitions sont à l'arrêt ».

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.