Madagascar: Relance - La BGFI se tient prête pour la relance

Bien que la situation actuelle affecte le secteur bancaire, la BGFI Bank Madagascar garde toujours un œil sur la période post-crise. Pour le directeur général Barnabé François, la banque a un rôle à jouer au moment de la relance. «La relance sera lente mais elle sera tout aussi forte. Nous pensons qu'en 2021 la croissance sera plus forte. Nous devons anticiper les besoins de nos clients, anticiper les besoins de l'État et anticiper les besoins des personnes qui ne sont pas encore nos clients», a-t-il lancé en marge de la remise de don de quatre tonnes de riz à la Commune urbaine d'Antananarivo hier.

Dans ce sens, il a indiqué que la banque entend poursuivre son déploiement à travers notamment l'ouverture de nouvelles agences pour être présente lorsque la crise ne sera plus là. En cette période de crise, Barnabé François a rappelé qu'en tant que membre de l'association professionnelle des banques, la BGFI a mis en place les dispositifs nécessaires dans le prolongement des mesures prises par le président de la République pour alléger les clients à travers des moratoires sur les mensualités.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.