Tunisie/Ghana: Le Club Africain interdit de recrutement

Après un répit de quelques mois, les sanctions de la FIFA semblent à nouveau s'enchaîner sur le Club Africain ces derniers jours.

Vendredi, la direction du Club Africain a reçu une correspondance de la FIFA dans laquelle l'instance international l'informe qu'il est désormais officiellement interdit de recrutements pour les trois prochaines sessions de mercato. La FIFA a pris cette décision suite au retard de paiement des deux ex joueurs, Didier Roustan et Nicolas Serge. Cette interdiction sera levée quand le règlement sera effectué.

Après les dossiers de Serge Nicolas Song et de Didier Yimga dans lesquels la formation clubiste sera tenue de régler une somme totale de quatre millions de dinars, la FIFA aurait, ces derniers jours, tranché dans le litige de l'attaquant ghanéen Derrick Sassraku. Ce joueur avait été libéré l'hiver dernier avant la fin de son contrat ce qui l'a poussé à porter son affaire devant l'instance internationale.

Selon la presse ghanéenne, il a obtenu gain de cause et le Club Africain a été sommé le 27 avril dernier de lui payer la somme de 140 mille dollars pour rupture de contrat abusive.

La formation clubiste disposera d'un délai de 45 jours pour régler cette somme, faute de quoi elle sera interdite de recrutements.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.