Algérie: Natation - Il faut commencer à préparer la nouvelle saison le plus tôt possible

Alger — La décision de mettre fin à la saison sportive 2019-2020 de natation à incité certains techniciens de la discipline à "anticiper la préparation de la saison suivante", en appelant dès maintenant à élaborer un plan de travail dans cette perspective, en prenant compte les nageurs d'élite.

La décision de mettre fin à la saison en cours à été prise par le Bureau fédéral mercredi, après que l'Etat ait annoncé un prolongement du confinement jusqu'au 29 mai courant. Un arrêt qui concerne toutes les compétitions nationales, en bassin, eau libre et water-polo.

"Je pense qu'on doit vite élaborer une stratégie, pour assurer une bonne reprise à nos athlètes, particulièrement ceux de l'élite nationale, qui après la fin du confinement auront besoin d'au moins huit semaines de préparation, pour retrouver leur meilleur niveau. La Fédération doit donc penser et travailler intelligemment pour bien les accompagner".

De son côté, l'entraîneur du Groupement Sportif des Pétroliers, Mohamed Galdem a considéré qu'"il aurait peut-être été plus judicieux de temporiser un peu avant de prendre cette décision radicale de mettre carrément fin à la saison, car les choses auraient peut-être évolué positivement au cours des prochains jours permettant ainsi de reprendre les entraînements et la compétition" a-t-il espéré.

Le coach du GSP a cité l'exemple de plusieurs autres fédérations sportives, en Algérie et à l'étranger, qui ont évité de s'aventurer un peu trop vite à annoncer une fin de saison prématurée, car l'espoir d'une reprise est encore permis.

L'ancien nageur du Club "Sahel Nautique d'El Biar" a incité au passage les différents acteurs de la discipline à "se tenir prêts", pour reprendre le travail dès que l'Etat annoncera la fin du confinement et le retour progressif à la vie normale. Selon lui, la natation algérienne a déjà perdu plus de deux mois, et il faudra les rattraper.

Ouverture des bassins pour les nageurs internationaux durant le confinement

Concernant les nageurs des différentes sélections nationales concernés par les compétitions internationales, Anouar Boutebina, qui est également entraineur du club de Ain Turc (Oran), a exigé leur prise en charge.

Dans le même sillage, Mohamed Galdem, a suggéré l'ouverture des bassins aux nageurs internationaux durant le confinement, afin qu'ils puissent garder la forme en vue des prochaines compétitions internationales, notamment celles prévues en début de saison.

La Fédération algérienne de natation (FAN) a été la 1ere instance sportive nationale à mettre fin à la saison sportive 2019-2020, suite à la prolongation du confinement sanitaire jusqu'au 29 mai en raison de la pandémie du COVID-19.

Concernant les nageurs d'élite, "l'instance fédérale fera le nécessaire en collaboration avec la commission médicale fédérale pour faciliter l'accès aux différents bassins, tout en assurant les mesures sanitaires strictes pour lutter contre le COVID- 19", avait promis la FAN.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.