Soudan: Le Comité d'urgence économique discute de la création d'un portefeuille d'investissement

Khartoum — Le Comité suprême des urgences économiques dirige par le lieutenant-général Mohammad Hamdan Daglo, vice-président du Conseil Souverain et le Premier ministre Dr. Abdullah Hamdok, président suppléant du comité s'est tenue ce samedi à Khartoum.

Le conseiller économique du Premier ministre, membre du Comité suprême des urgences économiques, Dr Adam Biraimah Al-Hureika a déclaré que la réunion a examiné les rapports sur le système de portefeuille d'investissement et la fourniture de produits de base stratégiques et les exportations d'or et de richesse animale.

Un ensemble de propositions a été présenté, notamment la détermination du capital du portefeuille et la contribution de 27 différentes banques commerciales ainsi que les contributions du gouvernement pour financer le portefeuille, ce qui contribuera à fournir des ressources pour l'importation de biens stratégiques, selon Al-Hureika.

La réunion a discuté de l'activation des accords pétroliers avec l'État du Soudan du Sud en tant que source importante de carburant pour la consommation au Soudan.

La réunion a chargé le Ministère de l'Energie et des mines et d'autres autorités concernées d'accélérer les travaux d'entretien de toutes les raffineries. a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.