Ile Maurice: Coupe du monde de slam - Ces enfants qui vont porter haut le quadricolore mauricien en France

Le confinement n'empêche pas l'art de primer. Pour cause, Pilote Le Hot, de son vrai nom Patrick Binard, organisateur de la coupe du monde de slam de Poésie à Paris, en France, a lancé une invitation mondiale pour un tournoi interscolaire.

La compétition se tiendra demain, lundi 18 mai, à 15 heures, sur zoom et verra la participation de nombreux pays, dont Maurice. D'ailleurs, 1 000 spectateurs pourront suivre les étapes en direct.

C'est de chez eux que ces enfants vont porter haut le quadricolore mauricien. Plus de dix vont y participer, devant le jury, à l'hôtel Belleville à Paris. Heureux de représenter leurs écoles et surtout leur pays, ces jeunes se'y préparent déjà. Ils ne veulent qu'une seule chose : assurer !

Parmi eux : Kinsley Cantal, 15 ans et qui habite Roche-Bois. Il prépare quatre textes pour sa prestation de lundi. Ce représentant du Mouvement Pour le Progrès de Roche Bois a hâte de voir ce jour arrivé mais garde la tête sur les épaules. «Mo pou met enn package pou participe. Mo pou lev loner mo fami», dit-il fièrement en saluant sa mère au passage.

Cette année, c'est Ziad Peerbux qui est le fer de lance de la compétition à Maurice. Il fait en sorte à ce que chaque enfant souhaitant participer puisse être au courant des procédures et suit l'information.

Cette initiative se fait en collaboration avec la plate-forme SlamUp Poésie. «Le but est de faire primer l'art malgré le confinement et les enfants doivent être de la partie car cela va les permettre de s'occuper. C'est surtout une excellente opportunité qui s'offre à eux de se faire valoir», indique Lionel Roronoa, porte-parole de SlamUp Poésie.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.