Congo-Kinshasa: COVID-19 - Les USA prêtent main forte à la RDC

Cinq hôpitaux de Kinshasa ont bénéficié, samedi 16 mai dernier, d'un don des Etats-Unis en matériels et équipements de prévention et de riposte à la pandémie de covid-19. Il s'agit des ordinateurs, des appareils de surveillance de patients, des outils de stérilisation, des stations de lavage, des thermomètres à infrarouge sans contact type Thermoflash et bien plus encore, qui aideront à traiter et surveiller les patients atteints du COVID-19 et à réduire le risque d'une propagation du virus à l'hôpital ainsi que dans la communauté. A l'Hôpital Saint Joseph où s'est déroulée la cérémonie, Mike Hammer, l'ambassadeur des USA en RDC, a précisé que "cet équipement ne représente qu'une infime partie de 29 millions de dollars que les Etats-Unis ont, jusqu'à présent, annoncé comme étant leur contribution à la lutte contre les effets du COVID-19 en RDC".

Ce don des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a été remis entre les mains du Ministre de la Santé, Eteni Longondo qui, à son tour, les a remis au médecin directeur de l'Hôpital Saint Joseph, François-Pantaléon Kajingulu. Il concerne le Centre hospitalier Monkole, l'Hôpital de l'amitié Sino-Congolaise, l'Hôpital de Kinkole, l'Hôpital Vijana et l'Hôpital Saint Joseph, pour soutenir leurs efforts visant à traiter les personnes infectées par le COVID-19 et empêcher d'autres personnes de contracter le virus.

Mike Hammer a rappelé de ce fait que fournir de l'aide pour améliorer le système de santé est l'une des principales priorités du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les Etats-Unis et la RDC en avril 2019, après la première visite officielle du président Tshisekedi à Washington.

"Les Etats-Unis ont, en fait, longtemps été le premier partenaire de la RDC en matière de coopération sanitaire. Au cours de 20 dernières années, nous avons fourni plus d'un milliard et demi de dollars pour soutenir la santé des Congolais et le système de la RDC. Et, nous avons fourni plus de cinq cent millions de dollars pour bientôt mettre un terme à l'épidémie d'Ebola dans l'est de la RDC", a souligné l'ambassadeur américain en RDC.

Au nom des Etats-Unis d'Amérique, Mike Hammer a rassuré qu'ils continueront à aider la RDC à bâtir un système de santé résistant, capable de prévenir, de détecter et de riposter aux épidémies de maladies infectieuses.

Engagement à améliorer la santé des congolais

Outre la fourniture d'équipement aux hôpitaux, les Etats-Unis ont du personnel expérimenté de haut niveau du CDC qui travaille en permanence à Kinshasa, fournissant un appui technique aux laboratoires et au comité national de riposte. C'est ce qu'a laissé entendre Mike Hammer samedi, lors de la remise des équipements. Ce personnel dont il est question, rassure-t-il, était présent pendant l'épidémie d'Ebola, travaille sur le COVID-19 et restera longtemps après la fin de cette crise sanitaire ca,r notre engagement à améliorer la santé des Congolais est permanent.

"Nous travaillons aussi au renforcement des activités d'approvisionnement en eau et d'assainissement, à la continuité des cours pour les enfants non scolarisés par le biais de programmes d'enseignement à distance et à l'amélioration de la capacité des journalistes et des leaders d'opinion à sensibiliser les Congolais sur les dangers du COVID-19 et sur les meilleures façons de s'en protéger", a expliqué l'ambassadeur américain.

Le soutien des USA dans la lutte contre la corruption

Ce dernier n'a pas manqué de faire mention à lutte contre la corruption en RDC que son pays soutient totalement. "Le président Tshisekedi lutte aussi contre une autre maladie, je parle ici de la corruption, et il est clair que les Etats-Unis soutiennent résolument ses efforts. Nous travaillerons en collaboration avec le ministre de la santé, Eteni Longondo, pour assurer que cette aide aille à ceux qui en ont besoin et non dans les poches de quiconque. Ces temps sont révolus. Nous saluons le président Tshisekedi pour ses efforts visant à tenir les dirigeants corrompus pour responsables et sa détermination à mettre fin à l'impunité".

Mike Hammer souligne, par ailleurs, que grâce à l'aide de médias actifs, tout agissement illégal devrait faire l'objet d'une enquête quand il existe des informations crédibles sur des cas possibles d'actes illicites, et être ensuite soumis aux tribunaux. "Tout le monde à droit un procès équitable, mais personne, quel que soit son pouvoir ou son influence, n'est au-dessus de la loi. C'est important pour toute démocratie et c'est ce dont la RDC a besoin pour réaliser ses vastes potentialités et assurer un meilleur avenir pour sa population", a-t-il attesté.

M. Faustin Malele, le Directeur National ICAP et représentant des partenaires, a signalé que ce don comprend également des équipements pour la prise en charge notamment, les concentrateurs d'oxygène, bombonne d'oxygène, moniteur multiparamétrique, oxygenomètre, appareil d'électrocardiogramme ainsi que des solutions pour les perfusions. "Les respirateurs étant non disponibles sur le marché local ont été commandés en international", a-t-il souligné.

Le médecin directeur de l'Hôpital Saint Joseph a fait part de quelques soucis que connaît l'établissement hospitalier qu'il dirige et, principalement, la protection du corps médical qui reste une urgence facilitant la meilleure prise en charge des patients.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.