Cote d'Ivoire: Lutte contre les effets du coronavirus / Jobst Von Kirchmann, Ambassadeur de l'UE - « Il faut préparer rapidement un plan efficace de relance de l'activité économique »

Les mesures à mettre en place dans le cadre du plan de réponse à la crise de la Covid-19 du gouvernement ivoirien, et notamment sur l'appui que l'Union européenne souhaite apporter à la Côte d'Ivoire pour soutenir et relancer l'activité économique du pays étaient au centre des échanges qui ont eu lieu le mercredi 13 mai 2020, entre le Gouvernement ivoirien, l'Union européenne et ses États membres, et le Secteur privé.

Selon l'Ambassadeur de l'Union européenne, Jobst Von Kirchmann qui co-présidait avec le ministre ivoirien de l'Economie, Adama Coulibaly, ce deuxième "trilogue" l'Union européenne ne pouvait ne pas accompagner le Gouvernement ivoirien pour soutenir l'économie. « Nous devons tout faire pour préparer le plus rapidement possible un plan efficace de relance de l'activité économique.

Dans cet objectif, le soutien aux entreprises, à l'emploi, est une priorité pour les partenaires réunis aujourd'hui » a-t-il dit au regard d'énormes difficultés rencontrées dans les secteurs clés de l'économie, notamment les Exportations, le Tourisme, le Commerce, l'Hôtellerie, la Restauration et le Transport.

De façon spécifique, les discussions ont porté sur les modalités de fonctionnement des Fonds de soutien aux PME et aux Grandes entreprises, institués dans le cadre du Plan de soutien économique, social et humanitaire du gouvernement ivoirien.

Le Délégué général d'Eurocham, Julien Delcourt, le ministre de l'Economie et des finances, les présidents des Fonds de soutien et le président de l'Association professionnelle des banques (APB), M. Daouda Coulibaly, ont notamment échangé sur les caractéristiques des prêts garantis, les procédures d'octroi et l'application de règles strictes de gouvernance des fonds.

L'Ambassadeur de l'Union européenne a rappelé l'engagement de son Institution au côté de l'Etat de Côte d'Ivoire en annonçant travailler à un abondement de ces fonds à hauteur de 100 millions d'euros en partenariat avec la Banque européenne d'investissement.

Il a été décidé d'aborder ultérieurement les questions techniques liées aux taux et à la procédure d'octroi des garanties.

Notons que ce trilogue est une initiative du projet « S'investir ensemble » financé par l'Union européenne à hauteur de 1 milliard de F CFA et mis en œuvre par Eurocham en consortium avec la CGECI et l'UGECI.

La rencontre a enregistré, entre autres, la présence de SEM l'Ambassadeur de France, Gilles Huberson, SEM l'Ambassadeur d'Allemagne, Michael Grau, le Vice-Président d'Eurocham, Aymeric Villebrun, et les Présidents des Comités de Gestion des Fonds de soutien aux PME et Grandes entreprises.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.