Congo-Kinshasa: Kwilu - Le ministre provincial de la santé dénonce le non-respect des mesures barrières contre la COVID-19

Depuis que l'Institut national de recherches biomédicales (INRB) a déclaré guéri l'unique cas de coronavirus enregistré dans le territoire d'Idiofa, les gestes barrières sont quasiment abandonnés par certains habitants de la ville de Bandundu.

La règle de la distanciation sociale n'est plus respectée notamment dans le transport. Le ministre provincial de la santé Arnold Kapalati attribue ce relâchement par la désinformation de la population à travers les réseaux sociaux. Il demande la population à continuer à respecter des mesures barrières.

« Nous rappelons à notre population que la maladie existe bel et bien. Vous allez remarquer que même le nombre des cas a sensiblement augmenté par rapport à la fois passée. Je demande à la population de Bandundu d'observer les mesures barrières puisque la maladie existe. Pour le cas de ceux qui sont à deux, à trois sur la moto, nous demandons de veiller à ça et de dénoncer des pareils cas. Donc pour ne pas aller trop loin, je voudrais demander à la population d'observer, de veiller, de ne pas lâcher, de continuer à observer tout ce que nous leur avons demandé comme mesures barrières hygiéniques », a-t-il indiqué.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.