Angola: Okavango attire des investisseurs

Luanda — Des hommes d'affaires angolais et étrangers espèrent acquérir des concessions touristiques dans la région angolaise du projet Okavango, ce qui pourrait devenir un facteur majeur de diversification de l'économie grâce au tourisme.

C'est ce qu'a déclaré samedi le président du conseil d'administration de l'Agence nationale de la région d'Okavango (ANAGERO), Rui Lisboa, dans une interview accordée à l'Angop.

La région angolaise de l'Okavango a un grand potentiel touristique, englobant des portions territoriales de six provinces, à savoir Huambo, Huíla, Bié, Cunene, Moxico et Cuando Cubango.

Il a déclaré qu'un groupe d'entreprises étrangères avait prétendait investir un montant de 50 millions de dollars, dans un projet d'écotourisme.

«Nous allons donc nous collaborer avec le ministère de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement, ainsi qu'avec le gouvernement provincial de Cuando Cubango pour rendre le projet réalisable, qui, s'il est mis en œuvre, sera une étape importante pour l'activité touristique de la région et aura un effet multiplicateur en ce qui concerne l'attraction des investissements », a-t-il souligné. (à suivre)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.