Afrique du Sud: Coronavirus - Flambée des nouvelles contaminations dans le pays

L'Afrique du Sud a annoncé, ce dimanche 17 mai, 1 160 nouveaux cas de contamination au coronavirus. Il s'agit du bilan le plus élevé depuis l'enregistrement du premier cas en mars. Un bilan lourd alors que le pays a commencé à alléger ses mesures de confinement en place depuis le 27 mars.

Avec plus de 15 500 cas de coronavirus, l'Afrique du Sud est le pays le plus touché du continent. La progression de nouveau cas semblait s'être ralentie avec la mise en place d'un confinement strict fin mars, mais le bilan de ce dimanche a relancé les inquiétudes.

Au total, 1 160 nouveaux cas ont été enregistrés en une journée, la plupart dans la province du Cap oriental. La province est devenu l'épicentre de l'épidémie, en raison du nombre de bidonvilles autour de la ville du Cap où il y a été particulièrement difficile d'imposer un confinement. Mais la province est également la région qui a effectué le plus de tests de dépistage.

Le pire reste à venir selon les scientifiques

Malgré ce nouveau bilan, le gouvernement est déterminé à alléger progressivement les mesures pour lutter contre le coronavirus. La semaine dernière déjà, plusieurs millions de personnes ont pu reprendre le travail. Ce week-end, le ministre de la Santé, Zweli Mkize a mis en garde : « Nous n'avons pas le choix, nous devons relancer l'économie. Les gens doivent pouvoir travailler, pouvoir manger. » D'autant que le nombre de décès est pour l'instant relativement bas avec 263 morts.

La semaine dernière le principal parti d'opposition a également lancé une procédure judiciaire pour obtenir une levée totale du confinement, indiquant que la pauvreté allait faire plus de morts que le Covid-19. Néanmoins, selon les scientifiques, le pire est encore à venir. Ils estiment que le pays devrait atteindre un pic d'ici trois ou quatre mois.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.