Togo: « Le soutien postélectoral du parti à la Dynamique Kpodzro », d'après le 1er Vice-Président, Aboubacar Ganiou

« Tout est possible en politique, surtout quand on tente, en vain, de rappeler à l'ordre des gens qui s'écartent de la ligne politique d'un parti que vous avez passé votre vie à bâtir et qu'il y a divergence de point de vue » ; « Moi je suis un politique, j'ai des réflexes politiques ; l'amateurisme, l'improvisation, la navigation à vue et la médiocrité ne me ressemblent pas. Donc il n'y a pas lieu de s'en prendre à qui que ce soit, j'ai juste pris la mesure de la situation et assumé mes responsabilités » ; « J'exigeais juste une ligne politique claire à défendre, un plan et programme d'action, rien d'autre que ce qu'il faut pour le bon fonctionnement du parti, si vraiment il veut en être un, digne de ce nom », ce sont là bout-à-bout, quelques éclaircissements apportés à nos confrères de Icilome, en fin de semaine dernière, le désormais ex- collaborateur de Nicodème Habia, et ex-Secrétaire générale de son parti, le Parti des Démocrates.

Une franchise qui visiblement est bien accueillie par les instances du parti, le président en premier qui interrogé par nos soins, dès les premiers instants de la prise de contact avec la copie de la lettre de démission de Gérard Akoumey, a salué le fait que cette séparation se passe sans animosité aucune et sans accrochage entre les membres du parti et le désormais ancien membre.

Un autre responsable du parti, sollicité pour comprendre davantage sur les tenants et les aboutissants d'une telle démission de cet important acteur de l'assise du parti au plan national jusqu'à ce jour, puisque l'ayant représenté sur tous les fronts possibles depuis sa création il y a environ 5 ans, Aboubacar Ganiou, 1er vice-président du parti Les Démocrates, a simplement indiqué que « ce sont les gens d'une même vision qui se réunissent. Pour ma part : le parti n'a participé ni appuyer un candidat pour les élections présidentielles du 22 février 2020. C'était une décision du parti suite à la convention du 3 janvier de la même année. Après les élections, en tant qu'acteur de la vie politique togolaise, le parti Les Démocrates a reconnu la victoire du Dr Agbéyomé Kodjo. Cette victoire a été confisquée une fois encore piétinant ainsi le désir le peuple togolais de voir l'alternance s'opérer dans notre pays et en foulant au pied les règles du jeu démocratique. Pire encore, la vie des membres de la dynamique Mgr Kpodzro est menacée dont celle du président Agbéyomé Kodjo ».

Et de poursuivre, « Ainsi, à l'issue d'une discussion menée entre les membres du bureau national, la majorité a décidé de soutenir la dynamique. C'est ainsi que le jeudi 19 mars 2020, une délégation s'est rendue au domicile du président Agbéyomé et a rencontré le prélat. Tout ceci, le SG n'a pas apprécié cette démarche, souhaitant que le parti reste à l'écart de tout débat lié à l'élection présidentielle du 22 février. Mais il a été mis en minorité. Vous savez ? Nous sommes les apprenants de la démocratie et si dans un groupe il y a un sujet sur lequel vous devez débattre et si certaines personnes sont mises en minorité soit cette minorité se soumet ou c'est les départs ».

Une chose est certaine, les chemins de l'ancien Secrétaire général et du Parti Les Démocrates se séparent mais visiblement, les deux parties sont d'avis à poursuivre le combat pour l'avènement de l'alternance à la tête du Togo.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.