Gabon: Les stades d'Angodjé et d'Oyem vont faire peau neuve

Le ministre des Sports a annoncé il y a quelques jours déjà, que le stade de l'Amitié de Libreville et celui d'Engong d'Oyem vont recevoir une cure de jouvence. Depuis la suppression de l'Agence nationale de gestion et d'exploitation des infrastructures sportives et culturelles (ANAGEISC) en novembre 2018, ces deux stades étaient à l'abandon. L'entretien du stade d'Oyem coûterait 800 millions de francs CFA par an.

« Les travaux d'entretien des stades d'Angondjé et d'Engong à Oyem sont en cours. Notons que ceux du stade d'Angondjé nécessiteront un peu plus de temps. Par contre, le salon VIP 2 du stade d'Engong à Oyem, qui vient de subir une attaque terroriste sera rapidement remis en état », a annoncé Frank Nguéma sur sa page Facebook. Le ministre des Sports gabonais entend pouvoir remettre sur pied ses deux infrastructures qui ont abrité des matches de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 organisée dans notre pays.

En effet, depuis la suppression de l'agence nationale de gestion et d'exploitation des infrastructures sportives et culturelles il y a un peu plus de deux ans, ces deux grands stades étaient laissés pour compte. Mais la nouvelle donnée par Frank Nguéma rassure l'opinion, et la collaboration avec l'Office national du développement du sport et de la Culture, nouvel organe chargé des événements sportifs et culturels nationaux est très importante.

Les stades d'Angodjé, d'Oyem, de Port Gentil et de Franceville vont prochainement accueillir les matchs des éliminatoires de la CAN 2021 et de la Coupe du Monde 2022. « L'ambition à court terme du ministère des Sports et de l'ONDSC est de maintenir ces quatre stades de football de classe internationale en bon état technique, pour recevoir les futures compétitions de football, notamment les éliminatoires de la Can 2021 au Cameroun et la Coupe du Monde 2022 au Qatar, dans lesquelles sont engagées les Panthères du Gabon », a affirmé le ministre des Sports.

L'ardoise pour l'entretien du stade d'Oyem a récemment été révelée par un un haut responsable du ministère des Sports, et elle serait de l'ordre de 800 millions de francs CFA par an.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.