Algérie: Réforme du secteur de la presse - Reprise "prochaine" des chantiers dès la levée du confinement

Alger — Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé lundi la reprise des chantiers de réforme du secteur de la presse, dès la levée du confinement.

"Il sera procédé, dès la levée du confinement sanitaire, à la reprise des chantiers de réforme du secteur de la presse annoncés janvier dernier", a publié le ministre sur son compte officiel Twitter.

Il a rappelé, à ce propos, que ces réformes s'inscrivaient dans le cadre des engagements du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune mais aussi dans "le cadre d'une démarche de dialogue participatif ouvert".

La réforme en question propose 10 chantiers dont un a déjà été organisé février dernier et ayant porté sur "la presse électronique".

Il y va aussi de l'information alternative, dit "journalisme citoyen".

Le chantier évoquera également la question du monopole, la lutte contre la pensée unilatéraliste-totalitariste d'une part et la lutte contre les risques de l'utilisation des prête-noms d'une autre part.

Il s'agit également de la question du vide juridique dont souffre le secteur de la communication nécessitant une révision de "l'organisation de la presse écrite et électronique, l'activité des chaînes de télévision privées, l'organisation des agences de conseil en communication et la régulation de la publicité".

Les participants à d'autres chantiers évoqueront la question de la "Promotion de la formation et la qualification", "l'amélioration de l'image de l'Algérie à l'étranger et la restauration de sa place dans les foras internationaux" et "la codification de la fonction du sondage d'opinions ou l'enquête statistique qui a pour but de donner des indicateurs d'appréciation à un moment précis des opinions, aspirations, perceptions et comportements des citoyens ou d'un échantillon de la société".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.