Algérie: Lancement de nouveaux chantiers du patrimoine

Alger — La ministre de la Culture Malika Bendouda a annoncé lundi à Alger le lancement de deux grands chantiers dans le domaine du patrimoine en matière de législation et d'inventaire.

S'exprimant lors d'un point de presse dédié à l'annonce de la réapparition du guépard saharien dans le parc culturel de l'Ahaggar, la ministre de la Culture a annoncé le lancement de la cartographie des sites archéologiques et la prochaine modification du texte législatif régissant le patrimoine culturel matériel et immatériel.

La ministre a également annoncé la modification de la loi 98-04 relative à la protection du patrimoine afin que ce texte soit "en adéquation avec les récents changement et la politique culturelle du pays".

Cette loi en vigueur depuis 1998 a souvent été l'objet de demandes de modification et de mise à jour de la part des professionnels du patrimoine, notamment ceux travaillant sur le patrimoine immatériel.

Ce passage à une célébration numérique du mois du patrimoine (18 avril- 18 mai de chaque année) s'est mis en place suite à la fermeture des musées et musées de sites par mesure de prévention contre la propagation du coronavirus.

Elle a également rappelé son instruction aux directeurs de musées afin de procéder à la désinfection et à la réhabilitation de ces établissements et d'élaborer des visites guidées virtuelles de ces derniers.

Malika Bendouda a aussi annoncé la publication dans les prochains jours d'une nouvelle revue entièrement dédiée au patrimoine culturel. Intitulée "Ledjedar", en référence aux monuments funéraires berbères de la région de Frenda à Tiaret, cette publication vise à vulgariser le patrimoine et le rapprocher du public.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.