Gabon: COVID-19 - Comment s'organisent les Gabonais du Sénégal ?

Depuis la fin de l'année 2019, la pandémie liée au Covid-19 frappe dans le monde entier, touchant des millions de personnes en modifiant leur mode de vie. Les Gabonais sont également touchés par le coronavirus. Notre rédaction a décidé de se tourner du côté de la disapora gabonaise vivant au Sénégal pour voir comment cette dernière gère la crise sanitaire.

Pour ce faire, la Rédaction a échangé avec une équipe des responsables de l'Association qui a procédé au lancement officiel du partage de kits alimentaire et sanitaire au bénéfice des adhérents et des personnes vulnérables du Conseils des gabonais du Sénégal,c'était ce samedi 16 Mai 2020 à Dakar.

Avec près de 7000 Gabonais vivant sur le sol sénégalais, le confinement comme par tout ailleurs est d'actualité. Il est dû à la pandémie du Coronavirus.

Immersion avec les responsables du Conseil des Gabonais du Sénégal (CGS) pour voir comment s'organise la solidarité dans l'une des plus grandes communautés gabonaises vivant à l'étranger.Tour d'horizon pour un interview avec Henry Moussavou qui nous parler de l'organisation même de la chaîne de solidarité, de ses ambitions, et de ses attentes.

" Nous lançons à l'Ambassade du Gabon au Sénégal, l'opération collecte Covid-19 de distribution de kits sanitaires et alimentaires visant à aider 300 étudiants gabonais parmi les plus vulnérables". L'objectif,nous confiera t-il, est de contribuer modestement à atténuer les souffrances de quelques compatriotes durement affectés par la pandémie du Coronavirus. Il s'agit d'une opération d'assistance et de partage auxquelles ont bien voulu participer quelques Gabonais qui "gagnent peu" à l'endroit de quelques autres jeunes gabonais qui "n'ont rien".

Henry Moussavou explique qu'ils sont dans une phase pilote et qu'ils ont l'ambition de développer cette initiative sur un plus large scoop d'indigents ou de personnes vulnérables. En rapport avec ce qui précède,il a rappelé que la mobilisation financière continue.

A la question de savoir quelles ont été les difficultés rencontrées,notre interlocuteur a répondu qu'il y en a deux majeures. "Deux difficultés majeures ont été rencontrées : l'identification des personnes vulnérables et la mobilisation des ressources des donateurs. Toutefois, face au défi de l'humanité, nous sommes confiants de la réactivité de la communauté" laisse t-il entendre.Ils demandent d'ailleurs un soutien de toute nature qui puisse permettre d'aider la communauté à vivre dignement cette période.

Le Chargé de la Communication et responsable de la vulgarisation du projet a énuméré les principales attentes. Lesquelles principales attentes se trouvent d'abord, dans la satisfaction des bénéficiaires en général et de tous les compatriotes en particulier. « Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir » relève-t-il. A travers cette chaine de solidarité, plusieurs compatriotes prennent conscience des enjeux majeurs de concrétiser notre solidarité et unité en terre étrangère afin d'être plus fort et faire face à toute difficulté, poursuit-il.

A la question relative aux attentes en matière de vulgarisation de cette chaîne de solidarité, il répond que l'objectif est « d'emmener les compatriotes à changer de paradigme et de rompre avec la pensée de l'état providence » Aujourd'hui, poursuit-il, l'Etat ne peut plus tout faire. Il est temps que chacun a son niveau décide d'entreprendre, « oser afin que nous puissions apporter le maximum des solutions plutôt que des problèmes. Le temps est venu pour nous de bâtir l'édifice nouveau auquel nous rêvons tous et c'est possible. Il suffit d'y croire et de se donner les moyens » lance-t-il comme pour motiver les uns et les autres.

C'est un sentiment de surprise et de satisfaction qui anime les bénéficiaires. Les témoignages sont légions. "On ne s'y attendait pas en cette période de crise. C'est vraiment un très grand geste de la part des organisateurs et pour cela,nous leur disons merci".

A travers ces gestes de solidarité, le Conseil des Gabonais du Sénégal vient de poser un acte plein d'humanisme. Il compte donner le meilleur de lui,tout en agissant au mieux.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.